Banniere Guicopres janvier 2019

CONAKRY

Maison Centrale Conakry: le saviez-vous ?

 Kaloum
23/3/2018

 
Il se passe certainement à la Maison Centrale, la sinistre prison de Conakry des choses étranges. Tenez ! Un homme de 30 ans qui était au terme de ses quatorze mois de prison, a décidé de monnayer sa liberté contre un million de francs guinéens. Malheur pour lui, le plan n’a pas réussi. Il risque à nouveau un an d’emprisonnement.

L’homme répond au nom de Naby Laye Camara. Il est jugé par le tribunal de Kaloum avec un autre du nom de Mohamed Simankan âgé de 24 ans, pour des faits de faux et usage de faux, tentative d’évasion et complicité.
Des faits que les deux prévenus reconnaissent sans ambages. Le parquet réclame contre eux, un an de prison dont trois mois avec sursis.

Voici les faits qui ont conduit les deux pensionnaires de la « Sureté » à la barre du tribunal de première instance de Kaloum :
Nous sommes le 15 mai 2017. Naby Laye Camara est à quelques heures de l’expiration de sa condamnation à 14 mois de prison pour vol par le tribunal de Mafanco. Mais le jeune homme vient de passer un deal avec une personne avec laquelle il a fait connaissance dans la prison. Le nommé Mohamed Simankan condamné à deux ans de prison pour escroquerie et abus de confiance par le tribunal de Dixinn.

Contre un montant d’un million payable après la réussite du plan, Naby Laye Camara qui doit passer au bureau du régisseur de la prison pour son certificat d’expiration de peine, donne sa filiation à Mohamed Simankan. Ce dernier part devant le régisseur. Mais le plan échoue. Au cours de la procédure, il s’avère que ce n’est pas la vraie personne. Les deux sont interpellés et mis à la disposition du parquet de Kaloum.

Le parquet confie les enquêtes à la police qui après son travail dresse procès verbal et communique la procédure au parquet. Inculpé de faux et usage de faux, tentative d’évasion et complicité au terme l’instruction préparatoire, les deux compagnons d’infortune sont renvoyés devant le tribunal correctionnel pour être jugés conformément à la loi.
La décision du tribunal dans cette affaire est prévue pour le 04 avril prochain.

Kovana SAOUROMOU

 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

N'zérékoré : des opposants au projet de réforme constitutionnelle dans la ligne de mire des autorités locales

Boké: Vaccination contre la fièvre aphteuse, 871 animaux tués

Kindia: Alpha Condé lance les travaux des infrastructures pour la fête tournante de l'indépendance

Kindia : une manifestation d’opposants interdite par le maire

Education : des heurts entre élèves et enseignants font des blessés à Kankan et Kindia

Guinée: des orpailleurs Burkinabés en justice suite à une plainte d’une association d’orpailleurs locaux

Guinée: Liberté provisoire pour le journaliste Lansana Camara

Marche de la colère contre la détention du journaliste Lansana Camara : Déclaration des associations de presse

Kissidougou : les assassins de Koly Soua Kolié et Mamadi Kallo sanctionnés à la hauteur de leur forfaiture

Forécariah: Menace de disparition de l'île de Kaback

Bannière