Bannière

CONAKRY

Destruction de l’agence d’EDG de Lambanyi : Venu constater les dégâts, un ancien travailleur de la SOTELGUI se retrouve en justice

 Dixinn
2/5/2018

 




Poursuivi pour destruction d’édifices publics, le sieur Djibril Aziz Koumbassa se disant Ingénieur en télécommunication et ancien directeur technique de la SOTELGUI présentement à l’arrêt, a été purement et simplement relaxé ce mercredi 2 mai 2018, par le tribunal de Dixinn dans la banlieue de Conakry.



Marié et père de deux enfants, Monsieur Koumbassa 57 ans, a été accusé par le directeur administratif de l’agence d’électricité de Guinée de Lambanyi, un certain Zakaria Camara, d’être l’un des auteurs, sinon, le commanditaire de l’attaque qui a visé cette agence le 20 avril pendant la manifestation de colère contre les coupures intempestives de courant.



Djibril Aziz Koumbassa a plaidé non coupable avant d’expliquer comment il s’est retrouvé face à cette accusation « qui ne lui ressemble pas ». « C’était le samedi 21 avril. De passage, j’ai été surpris par l’ampleur des dégâts à l’agence d’EDG. Comme j’ai des amis qui travaillent la bas, je suis descendu de ma voiture pour m’informer. C’est en ce moment que quelqu’un à l’intérieur de l’agence m’a appelé. Ça doit être le chef de l’agence. A mon arrivé, il m’a demandé si je suis venu constater les dégâts que nous avons fait hier ? Je lui ai demandé à mon tour si ma tête ressemble à celle d’un casseur ? Il m’a dit pourquoi pas ? Je suis jeune. Je lui ai dit non, j’ai maintenant les cheveux blancs. Il m’a dit, et si on vous nommait au ministère de la jeunesse ? Je lui ai dit ça c’est différent d’être jeune. Il a poursuivi en disant que toutes les façons, vous êtes venus jusqu’ici, on ne vous laissera pas partir parce que nous sommes à la recherche des casseurs. Je lui ai dit que si vous m’avez appelé pour cela, c’est que vous ne respectez pas vos clients. Et les gens ont raison de se révolter contre vous. Vu que le ton montait, j’ai appelé le chef du quartier qui est un ami à moi. Entre-temps, lui aussi, a appelé la CMIS. Arrivés au même moment que le chef de quartier, les agents de la CMIS ont dit que nous devons nous transporter au poste. Je leur ai dit que je suis véhiculé. J’ai été accompagné par deux agents. De la CMIS, nous sommes allés à la police judiciaire. C’est comme ça que je me suis retrouvé devant la justice », a expliqué le prévenu.



Zakaria Camara qui n’était pas à l’audience, serait fondé sur des soupçons, selon lesquels, Djibril Aziz Koumbassa aurait, par le passé, incité les jeunes du quartier de Lambanyi à attaquer son agence. Mais faute de preuve pour étayer cet argument et en l’absence d’éléments matériels pour prouver la participation de Koumbassa à l’attaque, le procureur de la République a demandé au tribunal de le renvoyer des fins de la poursuite au bénéfice du doute.



Maître Mohamed Traoré, bâtonnier de l’ordre national des avocats de Guinée et conseil du prévenu s’est dit au regret de voir cette affaire qui devait être classée sans suite par le procureur de la République venir encombrer le rôle de l’audience du tribunal déjà surchargé.



Jugeant aussi déplorable le fait que son client ait été privé de sa liberté pendant 24 heures, l’avocat de la défense a émis le souhait de voir Zakaria Camara devant lui pour lui dire qu’il n’a le droit d’agir ainsi. Surtout le fait qu’il n’a pas qualité de parler et agir au nom d’EDG. Pour Maître Traoré, si l’on ne prend pas garde contre ce genre de comportement, ce qui est arrivé à son client arrivera à tout le monde.



D’après l’avocat, vu que c’est une affaire de l’EGD, les policiers montraient des signes de peur lorsqu’il a demandé qu’ils lui mettent à sa disposition, son client. Se disant certain que ce n’est pas cette peur qui a guidé le parquet à ne pas classer le dossier, il a invité tout un chacun à la responsabilité.



« Il faut qu’on arrête de se moquer de la justice. Et pour que cela soit, la justice aussi doit accepter d’être instrumentalisé », a lancé le bâtonnier.



KGS



 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Fria: Le Président Alpha Condé relance les activités de production de l’Usine

Labé: Le procureur dans de sales draps

Guinée : une épidémie de fièvre aphteuse inquiète des paysans

Transports-Guinée : Les quatre ponts de Tanènè remis en état

Communales 2018 : le vainqueur de la commune de Boffa commence à perdre patience

Dubréka : des élèves dans la rue pour dénoncer la multiplication des accidents de routes

Guinée : Des juristes dénoncent l’arrestation d’un syndicaliste accusé de « tentative de trouble… »

Violences survenues à Kourémali : le ministre Guinéen de l’Administration du Territoire se montre rassurant

Boké : Un syndicaliste arrêté et conduit à Conakry, des travailleurs menacent de marcher pacifiquement !

Labé : Un lycéen de 19 ans meurt noyé dans les eaux des chutes de la Saala

Bannière