Bannière

CONAKRY

Première journée des examens nationaux : Entre fermeté des encadreurs et confiance des élèves !

 Matoto
20/7/2015

 

Comme annoncé dans notre précédent article, les premières épreuves des examens nationaux ont été effectivement lancées ce lundi 20 juillet 2015 sur toute l’étendue du territoire national. Un examen qui, au terme de cette de cette première journée, s’est soldé par une note d’espoir. Dans l’ensemble des villes du pays, selon les informations à notre disposition, pour cette première journée, aucun cas de manquement ou de fraude n’a été signalé. Partout dans le pays, tôt ce matin, les autorités politiques et administratives se sont dirigées vers les différents centres retenus pour le lancement des épreuves.



Dans la commune de Matoto, c’est l’école primaire de Sangoyah Cité qui a été retenue à cet effet. C’est le chef de cabinet du ministère du commerce, accompagné par le directeur communal de l’éducation, qui a procédé à ce lancement. Dans ce centre, ils sont 324 quatre candidats venus de six établissements scolaires.



En procédant au lancement des épreuves, M Balla Dopavogui a donné d’utiles conseils aux candidats. « Je vous conseil d’être confiant et serein. Vous devez travailler pour être, comme ou plus que nous, pour relever l’avenir du pays », a-t-il prodigué.



Avant de procéder au lancement, dans la salle N°9, Ibrahima Kalil Konaté, directeur communal de l’éducation, a mis l’accent sur la tolérance zéro qui sera appliquée à tout candidat, surveillant, ou responsable.



« Je précise que tout candidat ou surveillant surpris avec un téléphone sera renvoyé et mis à la disposition de la police pour tentative de fraude, le ministre est longuement revenu sur cette décision » a-t-il rappelé.



De-là, Ibrahima Kalil Konaté, directeur communal de l’éducation de Matoto et sa suite se sont rendus au lycée de l’excellence, sis au quartier Béhanzin. C’est dans ce centre que se dérouleront les opérations de secrétariat et d’anonymat. 60 enseignants sont retenus à cet effet pour donner une réussite à cet examen. A ces enseignants, M. Ibrahima Kalil Konaté a rappelé leur responsabilité : « Vous avez une lourde responsabilité. Le secrétariat veut dire secret. Donc cette phase d’anonymat est très sensible, c’est pourquoi nous disons haut et fort que nous ne voulons voir de téléphone dans cette cour, quelque soit la manière. Je vous demande de vous débarrasser de nos téléphones dans cette cour. Quiconque sera appréhendé avec un portable sera licencié et remplacé définitivement ».



Cette année, selon le directeur communal de l’éducation de Matoto, la correction des épreuves sera simultanément faite au fur et à mesure, et les résultats seront publiés deux semaines après la fin de chaque examen.



Dans cette commune, ils sont au total 17. 927 candidats à affronter les épreuves de l’examen d’entrée en 7ème année, dont 9.043 filles, repartis dans 612 centres d’examens, dont quatre pour le franco-arabe. Et 1. 224 surveillants encadreront ces candidats pendant trois jours.



A noter qu’à la fin la de cette première journée, des élèves interrogés se sont disent plutôt satisfaits pour le déroulement de la journée.



Mohamed Lamine Yansané


 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Kindia : fin d’un atelier régional sur le leadership et le plaidoyer participatif

Guinée : Douze personnes condamnées à une forte amende pour le saccage de la résidence d’un préfet

Formation des OSC: Formulation et de suivi-évaluation des projets au centre des débats

Construction de la route Coyah - Farmoreah- Frontière de la Sierra-Leone: Avis de passation de marché

La préfecture de Kindia est en deuil : Le général a tiré sa révérence .

Démarrage du projet Souapiti : la population de la sous- préfecture de Bangouya informée et sensibilisée

Gaoual : commandant Manchon Camara, officier militaire, limogé de ses fonctions de sous-préfet de Koumbia

Guéckedou : Des jeunes affichent leur préoccupation pour le développement de la préfecture

Atelier de concertation : la gouvernance locale au centre des débats

Faits divers à Kérouané: pour avoir subtilisé un bonbon, une mère brûle la paume de son enfant

Bannière