Bannière

CONAKRY

Concours de recrutement à la fonction publique : Les épreuves démarrent sur fond de faux diplômes !

 Kaloum
16/8/2015

 

Le ministère de la fonction publique a donné, ce dimanche 16 août 2015, le coup d’envoi des séries de concours recrutement des nouveaux fonctionnaires dans les effectifs de l’Etat. Cette série de concours commence tout d’abord par les agents de la santé. Sur les dix mille cent nouveaux fonctionnaires, que l’Etat compte engager cette année, deux mille seront du corps médical.



Après deux reports pour des raisons d’Ebola, c’est ce dimanche 16 aout 2015 que finalement les futurs fonctionnaires ont commencé à affronter leurs épreuves. Et cet examen qui s’entend sur deux jours, la première journée consistait uniquement à l’identification des centres et des salles de classes.



Seulement, rien que pour la santé sur plus de 18 mille dossiers reçus par le département de la fonction publique, plus de mille cinq cent diplômes déposés sont faux.



Ceci étant précisé, ces candidats composeront uniquement dans les différentes régions Administratives du pays. A Conakry ils sont repartis dans les centres Léopold Sédar Senghor de Yimbaya collège Yaguine et Fodé et le Lycée et collège Kipé.



Tôt ce dimanche matin, sous une pluie battante, ces candidats ont qui ont rejoint leurs différents centres sont de toutes les tranches d’âges et de toutes les filières confondus : sages-femmes, médecins, infirmiers, agents techniques de la santé, laborantins, pharmaciens etc.



Au lycée Kipé, c’est le directeur des concours au ministère de la fonction publique qui a lancé les épreuves à 9heures. Sékou Rouge Condé a demandé aux candidats plus de sérénité et responsabilité dans le traitement de leurs épreuves. « Vous êtes tous des majeurs. Donc sachez que l’Etat compte sur vous pour relever le défi dans le domaine de la santé. Ebola a montré que notre système de santé est très faible. C’est pourquoi ce concours commence par les deux mille personnes de la santé que vous êtes. Bonne chance à chacun de vous », a-t-il conclu.



Du lycée Kipé, la délégation du ministère de la fonction publique s’est directement rendue dans le deuxième centre, celui de Yimbaya. Là les épreuves ont étés lancées à 10heures 15 minutes. Le même message a été véhiculé également à ces nombreuses sages-femmes et ATS.



Parlant du retard accusé avant le démarrage des épreuves, qui s’expliquerait par le fait que les surveillants aient procédé au contrôle physique des candidats, la conformité des adresses et du PV et des reçus avant le lancement. Un dispositif de sécurité a été déployé pour expulser des salles tous détenteurs de faux diplômes et des cas de substitution. Ce concours ne s’étendra que pour la seule journée de ce dimanche.



Après la santé, suivra l’enseignement pré-universitaire, technique l’environnement et la police. Le tout pour un total de dix mille cent nouveaux fonctionnaires.



Pour rappel, rien que pour la santé, sur les dix huit mille postulants, seulement deux mille seront déclarés admis. A en croire au directeur national du concours et examens les résultats seront publiés seulement un mois après le déroulement des examens. Selon nos informations, les candidats composeront dans les épreuves de spécialités et de culture générale.



MLY


 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Formation des OSC: Formulation et de suivi-évaluation des projets au centre des débats

Construction de la route Coyah - Farmoreah- Frontière de la Sierra-Leone: Avis de passation de marché

La préfecture de Kindia est en deuil : Le général a tiré sa révérence .

Démarrage du projet Souapiti : la population de la sous- préfecture de Bangouya informée et sensibilisée

Gaoual : commandant Manchon Camara, officier militaire, limogé de ses fonctions de sous-préfet de Koumbia

Guéckedou : Des jeunes affichent leur préoccupation pour le développement de la préfecture

Atelier de concertation : la gouvernance locale au centre des débats

Faits divers à Kérouané: pour avoir subtilisé un bonbon, une mère brûle la paume de son enfant

Kérouané : Manifestation contre la dégradation très poussée des routes d'accès à la préfecture

Contrôle citoyen : le PASOC poursuit son offensif à Siguiri

Bannière