Bannière

CONAKRY

Guinée : distinction d’une grande personnalité par une ONG

 Matam
6/4/2016

 
Le Samedi 26 mars 2016, le Novotel a été le cadre d’une remise de prix du lauréat de la personnalité politique de l’année. Parmi les heureux récipiendaires qui sont des personnalités de qualité. L’un retient particulièrement l’attention en raison de son implication depuis des années dans la prévention et les résolutions des conflits.

Il s’agit du Docteur Koureissy Condé que certains nomment affectueusement le messie de la paix distingué pour l’initiative de paix.

Pour nous qui sommes ces amis, c’est un signe plein de signification, car nous le savons mieux que quiconque que son engagement se caractérise avec l’exigence vissée au corps que la paix est le défi que les sociétés africaines doivent relever si elles veulent aborder avec confiance l’avenir et prendre le chemin de la modernité. Cette exigence se complète au plan personnel par les valeurs d’humanisme et une conscience en alerte sur les questions de solidarité. Jamais pris à défaut d’un bon mot pour soulager les peines de ceux qui viennent vers lui nombreux en quête de solution.
A ceux-là, il leur offre l’exemple de sa vie riche, construit sur le dur labeur et sur les bancs du mérite de l’école républicaine.

Cette reconnaissance consacre chez lui le dévouement pour les questions de médiation, de paix et la constance de son positionnement dans le débat public sur ces sujets. Depuis son passage au Ministère de la Sécurité, il y’a de cela deux décennies, ou de son propre aveu il fut en prise directe avec les questions de fragilité des institutions et de vulnérabilité sociale. Il en avait tiré la juste conviction que ces questions ne peuvent s’abolir dans le tout répressif comme exutoire, dans le tout sécuritaire qui constituerait une impasse, mais d’affirmer au cśur des institutions la dimension sociale de la police pour maintenir la cohésion sociale.
De cette expérience, il fit le fil conducteur de son engagement d’abord intellectuel : avec sa chaire aux Etats Unis dédiée aux questions de prévention et de résolution des conflits. Cet ancrage dans le monde académique lui permet d’éprouver la première leçon du militantisme qui se résume en une boutade : on ne peut maitriser que ce que l’on s’efforce de comprendre. Cette boutade est au cśur de son enseignement à la jeunesse et au message qu’il transmet à l’ensemble de ses visiteurs venant nombreux de tous les horizons. Pour lui, les grandes peurs meurent d’être reconnues : nommer les choses permet de développer les antidotes pour les prévenir. Il soutient aussi que les actions qui font sens germent des pensées bien préparées. Cette inspiration on la retrouve dans son combat pour la réconciliation nationale qu’il mène avec courage.

Son action est imprégnée aussi de cela d’abord dans une ONG African Crisis Group qu’il anime, intervenant de partout dans la médiation et dans les négociations souvent ardues de paix, la CANEG qu’il a créé est aujourd’hui comme point focal d’une ONG internationale en Afrique de l’ouest Human Coop.

Ce parcours fait de lui un personnage central de la vie publique et sa parole compte. Demandé par la plupart des médias de la place. Il ne cesse de distiller de la modération dans un univers radicalisé. A la polémique, il préfère la pédagogie à la place de l’amalgame. Il donne une leçon de clarté à la confusion qui lui substitue la cohérence.

C’est le sens de cet engagement qui est couronné et récompenser.

Par ONG Sociologues sans Frontières Guinée
(+224) 657 88 24 60

 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Ce jour-là : le 20 octobre 2011, Mouammar Kadhafi est tué aux abords de Syrte
Depuis l’amorce de la révolution libyenne, le pays est ravagé par la guerre civile...
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
Coup de gueule
Des clarifications indispensables (Par Aly Bocar Cissé)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Bruxelles : Communiqué du président du Haut Conseil de Oulada

Coyah : Le Directeur Central de la Sécurité Routière appelle au respect du code de la route

Labé : un gendarme tente de violer une fillette de 12 ans au quartier Pounthioun

Guicopres : KPC offre gratuitement 40 parcelles à 40 jeunes de son entourage

Université de Kindia : violente manifestation des étudiants sortants

Labé: Rapport d’investigation d’une flambée de diarrhée dans la sous-préfecture de Tountouroun

Alerte au choléra à Lélouma : les premiers résultats tombent !

Alerte au choléra à Lélouma : L’ANSS apporte des précisions !

Guinée/Sierra Leone: Comment le trafic de cannabis a été atténué au poste frontalier de Pamelape (Forécariah) ?

Coyah : le pont Kaaka, une fierté pour les populations de la localité et des usagers de la route

Bannière