Banniere Guicopres janvier 2019

SPORTS

Feguifoot : qui a trahi, trahira toujours !

 Football
24/7/2019

 

Lorsqu’il a été question de faire partir Salifou Camara dit Super de la FGF, nombre des membres statutaires étaient d’accord et affichaient clairement leur position contre lui.

La lutte était farouche et les deux camps s’affrontèrent sans pitié. Mais parmi les élus qui combattaient M. Camara, le président déchu, certains fédéraux n’ont jamais été sincères, honnêtes pour assumer clairement leur position face à leur adversaire.

Ces élus s’abritaient toujours derrière les autres et suivaient le mouvement et la direction du vent. Ils n’étaient jamais sûrs de gagner la guerre.

Lâches et traîtres à la fois, ils se faisaient passer pour des « Gandhi », apôtres de la non violence, alors qu’ils entretenaient, échangeaient et gardaient de bons rapports avec Salifou Camara dit Super.

Comment peut-on être dans un combat et être en temps avec son adversaire ? Quel paradoxe !

C’est en Guinée qu’on peut rencontrer ces genres de personnes irresponsables capables de retourner la veste à tout moment.

Pour des avantages et autres privilèges à la CAF qu’ils cherchent à protéger vaille que vaille, contre vents et marées, animés d’un égoïsme cruel et foncièrement ethno, ils sont prêts à pactiser avec le démon ou même le diable en personne afin d’assouvir leur soif.

Habitués à trahir, ces gens, tapis dans l’ombre de la FGF, comme le disait récemment M. Antonio Souaré lui même au cours d’un point de presse à la FGF, ne trahiront-ils pas un jour le président pour se taper un nouveau parrain ? Un président tout fait avec lequel ils chemineront pour se maintenir éternellement à la fédération.

Les adversaires de Antonio Souaré n’attendent que le feu vert de ces traîtres pour s’inviter dans la danse et se positionner contre lui. L’habitude n’est-elle pas une seconde nature ?

Un traitre restera toujours traitre et ingrat demeurera toujours ingrat et qui a trahi, trahira toujours.

M. Souaré doit être extrêmement vigilant et prêt à agir contre ces gens qui sont trempés dans les dossiers des licences de joueurs et autres sales à la FGF.

Il doit se méfier de ces genres de personnes qui n’ont jamais assumé leur conviction et position dans une bataille. Ils sont toujours derrière la troupe avec des clins d’œil au cas où…

Ils s’embarquent toujours dans le bateau des vainqueurs après une bataille rude à laquelle ils ne prennent jamais part.

Arrêtez d’agir dans l’ombre pour donner l’impression d’être avec M. Souaré, de le soutenir à tout moment et instant.

Vous roulez pour votre propre intérêt qui est celui de protéger vos privilèges et avantages à la CAF et non pour celui des autres membres de la fédération.

Vous avez été élus au même titre que les autres et les avantages et privilèges dont vous bénéficiez actuellement doivent être partagés.

Sachez que vous êtes enfin démasqués. Il faut s’assumer et sortez enfin de votre cachette pour affronter la réalité. La lâcheté et la cupidité qui ont été toujours votre leitmotiv, sont enfin connues par tous. Votre soutien au diable trouve son explication là et nulle part ailleurs.

M. Souaré qui a les destinées de notre football actuellement doit pouvoir faire la différence entre la bonne graine et l’ivraie.

Il doit prendre ses responsabilités face à son destin qui se joue actuellement à la fédération et extirper ces traîtres et lâches comme vous qui n’hésiteraient pas un seul instant à le poignarder dans le dos et le lâcher comme ils l’ont fait à son prédécesseur.

Ne dit-on pas que qui a trahi, trahira toujours !

À Antonio Souaré de méditer sur son avenir à la tête de la fédération guinéenne de football.

Source: Stade28.com

 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Dubréka : des débits de boissons attaqués après la découverte du corps sans vie d’un militaire

Environnement: Menace imminente de disparition de la rivière mythique ‘’Bembeya’’ dans la préfecture de Beyla.

Procès des militants du FNDC à Nzérékoré : mi-figue, mi-raisin, la défense promet d’interjeter appel

N'zérékoré : des opposants au projet de réforme constitutionnelle dans la ligne de mire des autorités locales

Boké: Vaccination contre la fièvre aphteuse, 871 animaux tués

Kindia: Alpha Condé lance les travaux des infrastructures pour la fête tournante de l'indépendance

Kindia : une manifestation d’opposants interdite par le maire

Education : des heurts entre élèves et enseignants font des blessés à Kankan et Kindia

Guinée: des orpailleurs Burkinabés en justice suite à une plainte d’une association d’orpailleurs locaux

Guinée: Liberté provisoire pour le journaliste Lansana Camara

Bannière