Banniere Guicopres janvier 2019

Actualités Africaines et Internationales

8 minutes 46 de silence en hommage à George Floyd, le maire de Minneapolis fond en larmes devant le cercueil

 Afrique
5/6/2020

 

La cérémonie à la mémoire de George Floyd, dont la mort sous le genou d’un policier blanc a déclenché une profonde vague de colère aux États-Unis et à travers le monde, a débuté jeudi à Minneapolis. George Floyd a été tué par “la pandémie du racisme et de la discrimination”, a déclaré jeudi l’avocat de la famille de la victime.











Jacob Frey, le maire de Minneapolis, n'a pu retenir ses larmes. © AFP





Huit minutes et 46 secondes de silence ont été observées jeudi lors de la cérémonie en hommage à George Floyd à Minneapolis.





C’est le temps qu’a passé un policier blanc agenouillé sur le cou de cet Afro-Américain de 46 ans, mort asphyxié le 25 mai lors son interpellation, un évènement qui a provoqué une vague historique de colère aux États-Unis.





“Il n’y a pas d’excuse” pour avoir laissé si longtemps George Floyd plaqué au sol, a dit le révérend Al Sharpton, figure du mouvement de défense des droits civiques, à la fin de ces longues minutes de recueillement. “On ne doit pas laisser passer ça, on ne peut pas continuer à vivre comme ça”, avait-il dit auparavant dans son éloge funèbre, avant d’appeler au silence.





Il est temps que la police et la justice américaine rendent des comptes pour la mort d’Afro-Américains, a affirmé jeudi le révérend Al Sharpton, figue de la lutte pour des droits civiques, lors de la cérémonie en hommage à George Floyd à Minneapolis.





“Le temps est venu de faire en sorte que des comptes soient rendus au sein du système judiciaire”, a-t-il dit à l’adresse de l’Amérique, assurant que le pays était entré dans “l’ère où on s’occupe des méthodes policières”.






Le révérend Al Sharpton





Le révérend Al Sharpton © REUTERS





Jacob Frey, le maire de Minneapolis, n’a pu retenir ses larmes devant le cercueil de George Floyd, lors de la cérémonie de commémoration ce jeudi.















Un genou à terre, le maire de Minneapolis pleure devant le cercueil de George Floyd










Embedded video


































© AFP





Une autre cérémonie à la mémoire de George Floyd est prévue samedi à Raeford, dans son Etat natal de Caroline du Nord, avant ses funérailles lundi à Houston, au Texas, où il a grandi avant de rejoindre Minneapolis, dans le nord du pays. La dernière cérémonie des obsèques, mardi, sera restreinte aux proches de l’ex-vigile.





Pas d’incident majeur





Filmée par une passante, la lente agonie du père de famille, immobilisé au sol pendant près de neuf minutes sous le genou du policier blanc Derek Chauvin malgré ses supplications - “Je ne peux pas respirer” - a provoqué un climat de tension que les États-Unis n’avaient plus connu depuis les années 1960 et le mouvement pour les droits civiques.





Des manifestations dégénérant parfois en pillages et violences se sont déroulées quotidiennement dans tout le pays pour dénoncer les brutalités policières, le racisme et les inégalités sociales exacerbées par la pandémie de Covid-19.





Alors que l’émotion dépassait les frontières des États-Unis, plusieurs grandes villes américaines, de Los Angeles à New York, en passant par la capitale fédérale, Washington, ont décrété des couvre-feux nocturnes pour tenter de contenir les débordements.












© AP












© REUTERS




 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Prison civile de Kankan : Maître Salif Béavogui déplore les conditions de détention des mis en cause dans les violences survenues à Nzérékoré

Kankan: nouvelle manifestantion de la population pour l'électrification de la ville !

Violences à Kankan : le patron du groupe "Dabo Médias" rejette la responsabilité sur l'Opposition

Émeutes de courant à Kankan : Bah Oury accuse Alpha Condé d'en être responsable

Kindia/justice : Procès des 150 licenciés de l’usine DIAMOND CEMENT

Kouroussa-Covid-19: La DPS rejette toute accusation de détournement de fonds

Mamou- projet-fndc :L’Alliance Futuriste cloue les "plaisantins" au pilori

Dabola: La foudre a causé la mort de 5 personnes à Dogomet (Officiel)

Labé: De nombreux enfants livrés au petit commerce

Dubreka : déception au lendemain de l'annonce de la prorogation de l'État d'urgence sanitaire

Bannière