Banniere Guicopres janvier 2019

Actualités Africaines et Internationales

Libye: reprise de la production sur un important champ pétrolier

 Afrique
8/6/2020

 

La Compagnie nationale de pétrole (NOC) a annoncé dimanche la reprise de la production sur l'un des plus importants champs pétroliers de Libye, bloquée depuis des mois par les forces alliées au maréchal Khalifa Haftar, homme fort de l'est du pays.



La NOC "confirme la reprise de la production sur le champ pétrolier d'al-Charara (sud) après de longues négociations pour la réouverture de la vanne d'al-Hamada, fermée illégalement en janvier, entraînant l'arrêt de la production", est-il indiqué dans un communiqué publié sur le site de l'institution basée à Tripoli.



Al-Charara est géré par la compagnie Akakus, une joint-venture entre la NOC, l'Espagnol Repsol, le Français Total, l'Autrichien OMV et le Norvégien Statoil.



Les forces du maréchal Haftar, qui avaient lancé en avril 2019 une offensive sur Tripoli, siège du gouvernement d'union (GNA) reconnu par l'ONU, s'étaient emparées quelques semaines auparavant, sans combats, du champ d'al-Charara.



La production avait été bloquée en janvier dernier par le maréchal Haftar et ses alliés, qui pensaient alors en faire un levier lors de pourparlers.



Les troupes pro-Haftar ont enregistré ces dernières semaines une série de revers, et perdu leur dernier bastion dans l'Ouest, Tarhouna.



En visite samedi au Caire, le maréchal Haftar a apporté son soutien à une initiative égyptienne de cessez-le-feu, à compter de ce lundi, après avoir rencontré le président Abdel Fattah al-Sissi, un de ses principaux alliés.



A Tripoli, le GNA n'a pour l'heure pas donné de suite favorable à cet appel.



"Le blocage illégal durant plus de 142 jours a engendré pour le Trésor public des pertes estimées à environ 5,2 milliards de dollars", a de son côté déploré la NOC, seule entité nationale habilitée à gérer le secteur des hydrocarbures en Libye.



Al-Charara, dans la région d'Oubari (environ 900 km au sud de Tripoli), produit 315.000 barils par jour, sur une production nationale de plus d'un million de barils par jour, selon la compagnie.



"La première phase de production débutera avec 30.000 barils/jour (...), avant de revenir à pleine capacité sous 90 jours, du fait des dommages résultant de la très longue fermeture", a encore précisé la NOC.



"Nous espérons que la reprise de la production à al-Charara sera un premier pas pour relancer le secteur pétrolier et gazier et éviter un effondrement économique dans ces temps difficiles en Libye", a commenté le patron de la NOC, Mustafa Sanalla, cité dans le communiqué.



AFP


 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Prison civile de Kankan : Maître Salif Béavogui déplore les conditions de détention des mis en cause dans les violences survenues à Nzérékoré

Kankan: nouvelle manifestantion de la population pour l'électrification de la ville !

Violences à Kankan : le patron du groupe "Dabo Médias" rejette la responsabilité sur l'Opposition

Émeutes de courant à Kankan : Bah Oury accuse Alpha Condé d'en être responsable

Kindia/justice : Procès des 150 licenciés de l’usine DIAMOND CEMENT

Kouroussa-Covid-19: La DPS rejette toute accusation de détournement de fonds

Mamou- projet-fndc :L’Alliance Futuriste cloue les "plaisantins" au pilori

Dabola: La foudre a causé la mort de 5 personnes à Dogomet (Officiel)

Labé: De nombreux enfants livrés au petit commerce

Dubreka : déception au lendemain de l'annonce de la prorogation de l'État d'urgence sanitaire

Bannière