Banniere Guicopres janvier 2019

Actualités Africaines et Internationales

Mali: des acteurs internationaux rencontrent un imam influent après une manifestation !

 Afrique
8/6/2020

 

Des responsables de l'ONU, ouest-africains et de l'Union africaine ont rencontré à Bamako un influent imam malien, Mahmoud Dicko, l'un des organisateurs d'une importante manifestation ayant réclamé la démission du chef de l'Etat, a indiqué lundi la coalition que codirige le chef religieux.



A l'appel d'une coalition regroupant chefs religieux, partis politique et membres de la société civile, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté vendredi à Bamako et demandé la démission d'Ibrahim Boubacar Keita, président du Mali depuis 2013.



Eminente figure religieuse et tenant d'un islam rigoriste, Mahmoud Dicko est un des princpaux responsables de cette coalition. Autrefois proche du président Keita, cet imam récemment entré en politique est devenu un critique virulent du pouvoir.



"Une délégation de la communauté internationale a rencontré l'imam Dicko" dimanche, en présence d'un représentant de la coalition, a indiqué celle-ci dans un communiqué reçu lundi par l'AFP.



Des responsables de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma), de la Communauté économiques des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) et de l'Union africaine (UA) ont participé à cette rencontre, selon elle.



"La communauté internationale voulait avoir des informations relatives à notre objectif, et puis jouer à la médiation bien sûr", a précisé lundi à l'AFP une source proche de la coalition.



Cette réunion "fait partie des rencontres régulières (de la Minusma) dans le cadre des bons offices", a déclaré lundi à l'AFP le porte-parole de la Mission onusienne Olivier Salgado.



Le chef de la Minusma, Mahamat Saleh Annadif "avec des représentants d'organisations régionales a rencontré certains organisateurs (de la manifestation de vendredi) mais aussi des représentants des autorités nationales pour "trouver le moyen de renouer le dialogue", a poursuivi M. Salgado.



Samedi, le gouvernement malien a invité "au respect du cadre institutionnel républicain et démocratique" et a "renouvelé son offre de dialogue".



Le Mali est en proie depuis 2012 à une profonde crise multiforme, sécuritaire, politique, économique.



Les insurrections indépendantistes, puis jihadistes, ainsi que les violences intercommunautaires, ont fait des milliers de morts et des centaines de milliers de déplacés.



Parties du nord du Mali, les violences se sont propagées au centre, puis au Burkina Faso et au Niger voisins.



AFP


 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Prison civile de Kankan : Maître Salif Béavogui déplore les conditions de détention des mis en cause dans les violences survenues à Nzérékoré

Kankan: nouvelle manifestantion de la population pour l'électrification de la ville !

Violences à Kankan : le patron du groupe "Dabo Médias" rejette la responsabilité sur l'Opposition

Émeutes de courant à Kankan : Bah Oury accuse Alpha Condé d'en être responsable

Kindia/justice : Procès des 150 licenciés de l’usine DIAMOND CEMENT

Kouroussa-Covid-19: La DPS rejette toute accusation de détournement de fonds

Mamou- projet-fndc :L’Alliance Futuriste cloue les "plaisantins" au pilori

Dabola: La foudre a causé la mort de 5 personnes à Dogomet (Officiel)

Labé: De nombreux enfants livrés au petit commerce

Dubreka : déception au lendemain de l'annonce de la prorogation de l'État d'urgence sanitaire

Bannière