Bannière

Actualités Africaines et Internationales

CPI: 26 millions de signatures pour la libération de Gbagbo

 Afrique
29/12/2016

 



Des soutiens de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo affirment avoir réuni 26 millions de signatures sur une pétition appelant à sa libération de la Cour Pénale Internationale.



Cette pétition lancée par l'écrivain ivoirien Bernard Dadié est soutenue par l'ancien Premier ministre togolais Joseph Kokou Kofigoh et des militants du Front populaire ivoirien, le parti de M. Gbagbo.


Les signataires de la pétition réclament la libération de Laurent Gbagbo estimant qu'elle va permettre de réconcilier les ivoiriens.Image copyrightAFP

Image captionLes signataires de la pétition réclament la libération de Laurent Gbagbo estimant qu'elle va permettre de réconcilier les ivoiriens.



Les signataires de la pétition réclament la libération de Laurent Gbagbo estimant qu'elle va permettre de réconcilier les ivoiriens.



Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé sont accusés d'avoir commis des crimes de guerre durant les violences post-électorales de 2010-2011 en Côte d'Ivoire. Ils nient les faits dont ils sont accusés.



Selon eux, la moitié des signatures provient de l'étranger.



1,8 millions de personnes ont signé depuis l'Angleterre, 1,1 millions depuis les Etats-Unis et 4,2 millions à travers toute l'Afrique.



Parmi les signataires, les initiateurs de cette pétition soutiennent que l'ancien président sud-africain Thabo Mbéki, l'ancien président ghanéens Jerry Rawlings et le leader de l'opposition camerounaise John Fru N'dhi ont tous signé.



Au mois d'Août, le "Social Democratic Front" (SDF), le principal parti de l'opposition camerounaise et membre de l'International Socialiste comme le Front Populaire Ivoirien de Laurent Gbagbo, avait lancé une pétition pour la libération de l'ex-président incarcéré à la Cour pénale internationale (CPI).



Laurent Gbagbo est "accusé d'avoir commis des crimes de guerre durant les violences post-électorales de 2010-2011 en Côte d'Ivoire".








 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Ce jour-là : le 20 octobre 2011, Mouammar Kadhafi est tué aux abords de Syrte
Depuis l’amorce de la révolution libyenne, le pays est ravagé par la guerre civile...
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
Coup de gueule
Des clarifications indispensables (Par Aly Bocar Cissé)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Boké : EDG donne enfin le courant électrique pour baisser les tensions dans la ville

Boké: Proposition du mouvement pour la république "MPR" pour une sortie de crise !

Guinée : d’importants projets de développement annoncés en faveur de l’une des villes les plus reculées

Cérémonie d'installation du Président du Haut Conseil de Oulada: Communiqué

Insécurité : Découverte du corps d’un syndicaliste à Kountia (Coyah)

Coyah : 23 personnes jugées pour des actes de vandalisme nient en bloc les faits mis à leur charge

Insolite à Coyah : une adolescente de 13 ans engrossée par son père

Dubréka: Un présumé voleur battu à mort par une foule en colère

Coyah : 18 personnes interpellées par la police au lendemain d’une scène de vandalisme

Guinée : 1.475.000.000 GNF, montant débloqué pour la visite officielle du chef de l’Etat à Kankan

Bannière