Bannière

Actualités Africaines et Internationales

Afrique : Le troisième plus grand producteur de pétrole et de gaz en Afrique subsaharienne - la Guinée équatoriale - demande à rejoindre l'OPEP en 2017

23/1/2017

 

La Guinée équatoriale demande à rejoindre l'OPEP en 2017 et accepte de diminuer sa production

Son Excellence Gabriel Mbaga Obiang, ministre des Mines et hydrocarbures, s'est rendu à Vienne le 20 janvier pour rencontrer des responsable de l'OPEP et présenter la demande du gouvernement de Guinée équatoriale de devenir le 14e membre de l'organisation

MALABO, Guinée Equatoriale, 23 janvier 2017/

• Le ministre Gabriel Mbaga Obiang rassemble les efforts pour permettre à la Guinée équatoriale de devenir membre de la plus grande organisation mondiale de producteurs de pétrole

• Le ministère des Mines et hydrocarbures de Guinée équatoriale s'est associé à 10 non-membres de l'organisation pour diminuer la production de pétrole de 558 000 barils par jour en 2017

Le ministère des Mines et hydrocarbures de Guinée équatoriale (http://MMIE.gob.gq) annonce avoir fait part de son intérêt pour rejoindre l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) en 2017. Son Excellence Gabriel Mbaga Obiang, ministre des Mines et hydrocarbures, s'est rendu à Vienne le 20 janvier pour rencontrer des responsable de l'OPEP et présenter la demande du gouvernement de Guinée équatoriale de devenir le 14e membre de l'organisation. Avec des prévisions de rendement de 32,5 millions de barils par jour pour cette année, l'OPEP est la plus grande organisation mondiale de producteurs de pétrole. Le déplacement du ministre à Vienne fait suite au quatrième sommet afro-arabe, qui a accueilli en novembre dernier plusieurs membres de l'OPEP à Malabo, sous l'égide de Son Excellence le Président Obiang Nguema Mbasogo.



« Depuis des décennies, la Guinée équatoriale enregistre d'excellents résultats et s'est forgée une réputation de fournisseur de pétrole fiable, auprès de clients des quatre coins du monde. Nous sommes convaincus que les intérêts de la Guinée équatoriale sont en totale adéquation avec ceux de l'OPEP, visant à servir les meilleurs intérêts du secteur, de l'Afrique et de l'économie mondiale », a indiqué Son Excellence le ministre.



Le 10 décembre 2016, la Guinée équatoriale a accepté de rejoindre 10 autres pays non membres de l'OPEP pour réduire la production totale de pétrole de 558 000 barils par jour en 2017. La Guinée équatoriale participe à ce chiffre à hauteur de 12 000 barils par jour. Malgré l'effondrement constant des prix du pétrole sur deux ans, la Guinée équatoriale a maintenu des niveaux de production compétitifs.



« Il existe un consensus entre producteurs selon lequel la surproduction de pétrole engendre une baisse du prix du baril, a expliqué le ministre. La Guinée équatoriale joue son rôle pour assurer la stabilité sur le marché et veiller à ce que le secteur continue à investir dans l'exploration et le développement de nos ressources. »



La Guinée équatoriale est le troisième plus grand producteur de pétrole et de gaz en Afrique subsaharienne. Ses 10,6 millions de dollars d'exportations annuelles de pétrole et de gaz constituent 95 % des exportations totales du pays, avec des expéditions quotidiennes vers la Chine, l'Inde, le Japon, la Corée et de nombreux autres pays. Le pays continue de s'engager à investir dans toute la chaîne d'approvisionnement en énergie, grâce à des projets phares tels que le Bioko Oil Terminal, le projet Fortuna Floating Liquefied Natural Gas, l'usine Riaba Fertilizers, le gaz naturel comprimé et le gaz naturel liquéfié. La Guinée équatoriale est entrée dans son dernier cycle d'octroi de certificats en pétrole et gaz, EG Ronda, recueillant des offres pour toutes les surfaces ouvertes non encore exploitées ou en cours de négociation directe. La Guinée équatoriale a découvert 114 puits de pétrole et de gaz à ce jour, avec un taux de réussite de forage de 42 %.

Distribué par APO pour Ministry of Mines, Industry and Energy Equatorial Guinea.

Voir le contenu multimédia

Contact médias :

Justo Camilo Gopegui

justocamilo@yahoo.fr

+240222273121

SOURCE

Ministry of Mines, Industry and Energy Equatorial Guinea


 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Formation des OSC: Formulation et de suivi-évaluation des projets au centre des débats

Construction de la route Coyah - Farmoreah- Frontière de la Sierra-Leone: Avis de passation de marché

La préfecture de Kindia est en deuil : Le général a tiré sa révérence .

Démarrage du projet Souapiti : la population de la sous- préfecture de Bangouya informée et sensibilisée

Gaoual : commandant Manchon Camara, officier militaire, limogé de ses fonctions de sous-préfet de Koumbia

Guéckedou : Des jeunes affichent leur préoccupation pour le développement de la préfecture

Atelier de concertation : la gouvernance locale au centre des débats

Faits divers à Kérouané: pour avoir subtilisé un bonbon, une mère brûle la paume de son enfant

Kérouané : Manifestation contre la dégradation très poussée des routes d'accès à la préfecture

Contrôle citoyen : le PASOC poursuit son offensif à Siguiri

Bannière