Bannière

Actualités Africaines et Internationales

Paris: L'affaire Fillon est dorénavant confiée à un juge d'instruction qui devra statuer sur le sort du candidat de la droite

 Afrique
24/2/2017

 

L’affaire Fillon vient d’être confiée à un juge d’instruction. A deux mois de la présidentielle, trois juges d’instruction ont été désignés pour enquêter sur les soupçons d’emplois fictifs visant la famille de François Fillon, une étape qui pourrait encore fragiliser le candidat de la droite après un mois déjà houleux.



Le parquet national financier (PNF) a annoncé dans la soirée avoir ouvert vendredi une information judiciaire pour «détournement de fonds publics, abus de biens sociaux, complicité et recel de ces délits, trafic d’influence et manquements aux obligations de déclaration à la Haute Autorité sur la transparence de la vie publique».



«Trois juges ont été désignés», a précisé une source judiciaire à l’AFP. Ces magistrats ont désormais la possibilité de convoquer le candidat à l’Elysée à tout moment en vue d’une éventuelle mise en examen ou d’un placement sous le statut intermédiaire de témoin assisté.



En meeting à Maisons-Alfort, dans la banlieue parisienne, l’ex-Premier ministre n’avait pas directement réagi dans l’immédiat à ce nouveau rebondissement.



Fragilisé par cette affaire qui, depuis les premières révélations du Canard enchaîné il y a un mois, l’a fait reculer dans les sondages pour le premier tour du scrutin, parfois à la troisième place derrière Marine Le Pen et Emmanuel Macron, François Fillon avait exclu la semaine dernière de se retirer de la course en cas de mise en examen, revenant ainsi sur ses premières déclarations. «Mon retrait poserait un problème démocratique majeur. La locomotive est lancée, rien ne peut l’arrêter, j’irai jusqu’au bout», avait-il confié, s’en remettant «au seul jugement du suffrage universel».



AFP


 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Ce jour-là : le 20 octobre 2011, Mouammar Kadhafi est tué aux abords de Syrte
Depuis l’amorce de la révolution libyenne, le pays est ravagé par la guerre civile...
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
Coup de gueule
Des clarifications indispensables (Par Aly Bocar Cissé)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Coyah : 23 personnes jugées pour des actes de vandalisme nient en bloc les faits mis à leur charge

Insolite à Coyah : une adolescente de 13 ans engrossée par son père

Dubréka: Un présumé voleur battu à mort par une foule en colère

Coyah : 18 personnes interpellées par la police au lendemain d’une scène de vandalisme

Guinée : 1.475.000.000 GNF, montant débloqué pour la visite officielle du chef de l’Etat à Kankan

Poltique: bataille entre le RPG Arc-en-ciel et l’UFDG pour un poste de chef de district à Dinguiraye

Dubréka : Un gendarme stagiaire se donne accidentellement la mort

Boké : Qui est Thème Kalissa, le nouveau patriarche consensuel du Kakandé ?

Dubréka : Il se fait remettre 60 millions pour un domaine qui ne lui appartient pas

Guinée: Elhadj Bakary Bérété de Bruxelles élu Premier Président du Haut Conseil de OULADA !

Bannière