Bannière

Actualités Africaines et Internationales

SAP Skills for Africa: deuxième édition en Afrique francophone, marquée par une participation féminine en hausse

 Afrique
20/3/2017

 


















Une nouvelle mouture du programme SAP Skills for Africa démarre aujourd'hui avec l'étape de l'Afrique francophone de l'orientation étudiante qui se tient à Ben Guérir. L'édition 2017 de cette initiative d'envergure continentale vise une fois de plus à former et à certifier les jeunes diplômés sans emploi dans la suite logicielle SAP la plus puissante au monde des systèmes et applications d'entreprise et à leur offrir des débouchés réels auprès des organisations partenaires.

Le programme de formation se déroulera sur une période de trois mois et il est parrainé par des partenaires régionaux, dont la Fondation OCP, l'Universite Polytechnique Mohammed VI et Universap, qui est le fournisseur de matériel de ce programme.

Selon Meena Confait, Responsable du programme Skills for Africa, chez SAP Afrique, l'initiative Afrique Francophone de cette année verra des changements majeurs par rapport à l'année précédente. « Lors de notre première étape Afrique Francophone du programme Skills for Africa, nous avons célébré les 39 étudiants diplômés qui ont obtenu la certification de consultants SAP Associate, et qui se sont vus offrir des postes auprès de nos partenaires et clients marocains, et pour certains la possibilité de rejoindre l'équipe SAP Francophone.

Cette année, nos 64 participants seront pour la première fois hébergés sur place à l'Université Polytechnique Mohammed VI, au cours de la formation. Pour promouvoir la vision de SAP en faveur d'un milieu de travail diversifié et inclusif, nous sommes également très fiers d'annoncer que la participation des femmes au programme de 2017 représente plus de 60%. »

Depuis sa récente création, le programme SAP Skills for Africa s'est développé et a mûri, réunissant un nombre croissant de diplômés, de partenaires et de clients avec pour mission de promouvoir la croissance économique et de développer les compétences en TIC qui permettent de changer des vies durablement. En Janvier de cette année, l'initiative a décroché le prestigieux prix Hasso Founders, la plus haute distinction des employés SAP attribuée chaque année par le PDG à une personne ou une équipe de par le monde.

Frédéric Alran, Directeur Général de SAP Africa, a déclaré : « En 2040, l'Afrique aura une population en âge de travailler de plus de 1,1 milliard, créant ainsi le plus grand bassin de talents au monde à la croissance la plus rapide. La pénurie critique de compétences techniques à travers le monde permettra probablement à l'Afrique de jouer un rôle essentiel dans la transformation numérique du globe. Nous sommes fiers de collaborer avec nos partenaires et nos clients pour contribuer à relever ce défi. »

Parmi les partenaires francophones et les clients qui offriront des stages aux diplômés qui auront terminé avec succès leur formation figurent Cevital, ValuePass, Cosumar, Universap, Progesto, BC Skills, EOH, Ailink Telecommunications ainsi que l'Université Polytechnique Mohammed VI.





« La main-d'œuvre de demain nécessite une maîtrise des compétences techniques et une expérience pratique dans des scénarios réels du monde professionnel », poursuit Alran. « Dans la plupart des pays d'Afrique, la formation numérique n'est pas accessible à tous et faillit souvent à transmettre les compétences essentielles requises sur le marché du travail. Des initiatives telles que SAP Skills for Africa aident à combler l'écart entre les besoins en formation et en personnel en impliquant les partenaires et les clients afin de s'assurer que les diplômés quittent la formation avec des compétences et une expérience qu'ils pourront utiliser immédiatement. Nos diplômés ont un impact positif immédiat dans les entreprises où ils sont placés à l'issue de leur formation. »

En utilisant une approche hybride de la formation en classe et en ligne, avec des exercices pratiques simulés, le programme d'une durée de trois mois donnera aux participants la possibilité de développer des compétences IT de classe mondiale. Le programme de la formation comptera sept classes et modules, de même que la technologie phare de SAP, S/4HANA, plate-forme de données en mémoire, sera pour la première fois introduite dans le cadre de cette formation.

Le cursus intègre également une formation commerciale et en « soft skills » et permet d'acquérir l'accréditation formelle de la SAP Academy, ainsi que la certification mondialement reconnue de consultant SAP Associate. Le programme est entièrement financé et sans frais pour les étudiants.

Mme Karima Sghiri, Directrice du programme « Actions Sociales et Autonomisation des Jeunes » de la Fondation OCP, l'un des partenaires francophones du programme, a déclaré : « Le partenariat entre le secteur public et le secteur privé est un facteur clé de réussite de ce programme. La Fondation OCP est heureuse de s'associer à SAP, au gouvernement et à d'autres organisations du secteur privé pour permettre à ces diplômés de devenir des contributeurs actifs de notre économie. »

Noura Meddahi, Directrice des Systèmes d'Information chez Cevital, un client SAP en Algérie, a déclaré : « Cevital comprend que la technologie est en train de changer la donne et qu'elle facilite le processus de transformation numérique. Nos futurs chefs d'entreprise ont besoin de formation et de qualifications pour poursuivre des carrières dans le domaine des TIC. Cette initiative vise à aider les étudiants défavorisés à se concentrer sur l'avenir et elle permet à notre organisation d'offrir à nos clients une main-d'œuvre des plus qualifiées avec des diplômés hautement qualifiés et prêts intégrer le marché de l'emploi. »

Et Frédéric Alran de conclure : « Pour que le PIB de l'Afrique atteigne les 2,6 billions de dollars projetés d'ici 2020, il est primordial que les jeunes africains aient la possibilité de développer des compétences clés pour réaliser le potentiel économique du continent. Skills for Africa est un véhicule de création d'emplois qui tire pleinement parti de la puissance de l'écosystème existant de SAP, créant un impact tangible et direct sur la vie des gens. Nous sommes impatients de voir cette nouvelle promotion se certifier et rejoindre nos partenaires et clients pour contribuer à la prospérité économique de l'Afrique dans les années à venir. »



Distribué par African Media Agency (AMA) pour SAP Africa




 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Ce jour-là : le 20 octobre 2011, Mouammar Kadhafi est tué aux abords de Syrte
Depuis l’amorce de la révolution libyenne, le pays est ravagé par la guerre civile...
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
Coup de gueule
Des clarifications indispensables (Par Aly Bocar Cissé)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Boké : EDG donne enfin le courant électrique pour baisser les tensions dans la ville

Boké: Proposition du mouvement pour la république "MPR" pour une sortie de crise !

Guinée : d’importants projets de développement annoncés en faveur de l’une des villes les plus reculées

Cérémonie d'installation du Président du Haut Conseil de Oulada: Communiqué

Insécurité : Découverte du corps d’un syndicaliste à Kountia (Coyah)

Coyah : 23 personnes jugées pour des actes de vandalisme nient en bloc les faits mis à leur charge

Insolite à Coyah : une adolescente de 13 ans engrossée par son père

Dubréka: Un présumé voleur battu à mort par une foule en colère

Coyah : 18 personnes interpellées par la police au lendemain d’une scène de vandalisme

Guinée : 1.475.000.000 GNF, montant débloqué pour la visite officielle du chef de l’Etat à Kankan

Bannière