Bannière

Actualités Africaines et Internationales

Africa CEO Forum 2017: 20 dirigeants (e)d'entreprises africaines s'engagent à promouvoir le leadership féminin

7/4/2017

 

Forts du succès de l'initiative African Women in Business lancée cette année par le AFRICA CEO FORUM, qui s'est tenu à Genève les 20 et 21 mars derniers, les organisateurs ont réuni un groupe de travail spécifique auquel ont participé les femmes dirigeantes du secteur privé issues de 20 pays africains et de divers secteurs. Parmi elles figuraient Janine Diagou, de NSIA (Côte d'Ivoire), Binta Touré Ndoye, d'Oragroup (Togo), Fathia Bennis, de Maroclear, Donia Ellouze, avocate (Tunisie), Rosemary Yeboah, d'Ecobank (Ghana), ainsi que Tonye Cole, PDG de Sahara Group (Nigeria), seul participant masculin de cette première édition.

À l'occasion de cette session inédite, modérée par Oulimata Sarr, du Bureau ONU Femmes pour l'Afrique de l'Ouest et du centre, le groupe de travail a pris des résolutions visant à améliorer la position des femmes dans les entreprises et s'est engagé à porter plusieurs recommandations pour aboutir, lors de prochaines rencontres, à un plan d'action en faveur du leadership féminin dans l'entreprise africaine.

Trois clés pour stimuler l'entrepreneuriat féminin

* Proposer des produits financiers spécialement conçus pour les femmes entrepreneures : le groupe de travail entend porter ce message auprès des institutions financières.

* Créer des réseaux féminins, en s'inspirant du Women Investment Club (WIC) sénégalais, dont les 54 membres ont réuni un demi million de dollars pour financer des PME féminines.

* Favoriser l'accès des PME dirigées par des femmes aux appels d'offres des grandes entreprises publiques et privées.

Quatre recommandations pour améliorer l'accès des femmes aux postes de décision

Rappelant que 40 % des positions de mid-management en Afrique sont exercées par des femmes, mais qu'elles ne représentent que 5 % des CEOs, le groupe de travail a retenu quatre propositions en faveur d'une meilleure distribution du pouvoir dans les entreprises africaines.

* Systématiser le mentorat. Les dirigeants, femmes et hommes, devraient consacrer du temps au développement des compétences des jeunes femmes afin de maximiser leurs opportunités de carrière.

* Promouvoir la flexibilité horaire en entreprise : l'objectif est de donner aux collaboratrices et collaborateurs la possibilité d'établir un bon équilibre de leurs vies personnelle et professionnelle.

* Encourager la mise en place de législations relatives à la mixité dans les conseils d'administration, comme l'ont déjà fait le Rwanda et quelques autres pays sur le continent.

* Créer des bases de données répertoriant les profils féminins à fort potentiel afin de faciliter le recrutement de femmes aux postes de décisionnaires par les entreprises africaines.

Les premières décisions des membres du groupe de travail African Women in Business

* Sahara Group, actif dans les hydrocarbures, basé au Nigeria : atteindre un ratio femmes-hommes de 40-60 dans son conseil d'administration.

* Tonye Cole, son président, s'est également engagé à amener d'autres hommes à la prochaine rencontre de l'initiative African Women in Business, soulignant que les hommes ont aussi un rôle à jouer pour faire avancer l'égalité des genres.

* Le groupe bancaire Oragroup du Togo : porter le ratio femmes-hommes dans son comité exécutif de 26-74 aujourd'hui à 50-50 d'ici à 2020.

* Le Groupe Jeune Afrique : former la nouvelle génération de femmes leaders à travers « Le forum des Héroïnes », opération qui se déplacera de pays en pays ; première édition en octobre à Abidjan.

* Le Africa CEO Forum s'est également fixé deux objectifs :

- Porter le nombre de participantes de 20 % à 30 % sur les 3 prochaines années,

- Porter le nombre d'intervenantes de 20 % à 35 % dans le même temps.

Distribué par African Media Agency (AMA) pour le Africa CEO Forum.


 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Ce jour-là : le 20 octobre 2011, Mouammar Kadhafi est tué aux abords de Syrte
Depuis l’amorce de la révolution libyenne, le pays est ravagé par la guerre civile...
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
Coup de gueule
Des clarifications indispensables (Par Aly Bocar Cissé)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Guinée: Un Imam trouve la mort en pleine prière

Crise en Côte d’Ivoire : Le Président Alpha Condé envoie son Secrétaire général

Tibou Camara, une taupe de Cellou Dalein à sekhoutoureya ! ( La réplique de l'UFR)

Nouveau drame de la circulation à Dubréka : Quatre morts, trois blessés graves

Dubréka : 25 personnes trouvent la mort en se rendant à un mariage

Cellou Dalein à Mandiana : la paix, la réconciliation et l'Etat de Droit au centre des messages

Après son installation, les mots de remerciement d'El Hadj Bakary Bérété

Présidence du Haut Conseil de Oulada: El hadj Bakary Bérété officiellement installé

Boké : EDG donne enfin le courant électrique pour baisser les tensions dans la ville

Boké: Proposition du mouvement pour la république "MPR" pour une sortie de crise !

Bannière