Bannière

Actualités Africaines et Internationales

Afrique : Orange, une entreprise engagée dans le recyclage de déchets de mobiles en provenance d'Afrique

 Afrique
4/5/2017

 

10 millions de mobiles collectés et recyclés par Orange

Arrivée du 21ème conteneur de déchets de mobiles en provenance d’Afrique

Depuis 2010, 5 ateliers ont été ouverts en Afrique (Burkina Faso, Bénin, Niger, Côte d’Ivoire et Cameroun), 250 tonnes de déchets de mobiles ont été acheminées en France

Madame Christine Albanel, directrice Exécutive Orange de la RSE, de la diversité et de la solidarité, a présenté au Havre les engagements d’Orange dans le recyclage des mobiles :

« Préserver l’environnement est l’affaire de tous. Les Etats s’engagent et les entreprises aussi. La COP21 nous a montré que nous avions changé d’ère. Nos clients attendent de nous des solutions simples, concrètes, accessibles à tous dans nos boutiques pour consommer différemment et de façon plus durable. Nous leur proposons ce choix, qui est en outre pour eux l’occasion de réaliser des économies !» souligne Christine Albanel.

Depuis 2010, Orange a recyclé 10 millions de mobiles dans le monde

En 7 ans, Orange a déjà recyclé 10 millions de mobiles dans le monde, dont la moitié en France. Un réseau de 2 000 points de collecte en France, un partenariat avec les Ateliers du Bocage et avec Emmaüs International dans 5 pays en Afrique constituent aujourd’hui une véritable filière solidaire de recyclage de mobiles.

En France, on estime à 100 millions le nombre de mobiles usagés qui dorment dans des tiroirs. Pour prolonger la durée de vie des appareils et préserver les ressources naturelles, Orange s’investit depuis 2010 dans la collecte et le recyclage des mobiles et s’affirme ainsi comme un acteur de l’économie circulaire.

Orange collecte les mobiles usagés en France et une partie de ces mobiles est revendue d'occasion, notamment en Afrique, où Orange et Emmaüs International s’assurent de collecter les déchets de mobiles afin de les renvoyer en France et les recycler. Aujourd'hui, l'équilibre est trouvé entre mobiles vendus d'occasion en Afrique et mobiles collectés en Afrique et recyclés en France.

12 tonnes de déchets de mobiles en provenance d’Afrique, recyclées chez Morphosis

En janvier 2017, Orange inaugurait l’ouverture d’un nouvel atelier de collecte en Afrique, à Douala, au Cameroun. A cette occasion, le 21ème conteneur rempli de déchets de mobiles collectés en Afrique est arrivé au Havre, au sein de l’usine Morphosis. Cette jeune PME française réceptionne les conteneurs de déchets de mobiles au port du Havre et trie chaque type de déchets pour les traiter en fonction de leur composition. Ensuite, elle transforme ces déchets en affinant les métaux rares qui sont à nouveau réutilisables pour la fabrication de nouveaux produits ou équipements.

Depuis 2010, 5 ateliers ont été ouverts en Afrique (Burkina Faso, Bénin, Niger, Côte d’Ivoire et Cameroun), 250 tonnes de déchets de mobiles ont été acheminées en France pour y être revalorisées et 30 emplois pérennes ont été créés dans les ateliers africains. Avec une utilisation de mobiles en forte croissance sur le continent, recycler les déchets de mobiles usagés s’inscrit comme un enjeu majeur pour Orange, implanté dans 21 pays en Afrique et au Moyen Orient.

La reprise des mobiles usagés en boutique

Du 18 au 31 mai en boutique, pour encourager les clients à rapporter leurs vieux mobiles, Orange reprendra ces derniers 10 euros minimum, pour tout achat d’un nouveau mobile. Plus de 3000 modèles anciens seront repris selon leur état(1). Pour chaque mobile repris, 2 euros sont reversés à Emmaüs International afin de financer la collecte et le recyclage de déchets de mobiles en Afrique.

Depuis 2013, les anciens mobiles peuvent être rapportés en boutique s’ils ont une valeur après estimation, avec le programme « Orange reprise ». Le mobile repris peut par la suite être reconditionné pour être revendu ou recyclé. Orange offre ainsi aux clients, une manière astucieuse et responsable de faire des économies sur leur prochain mobile.

Vers la commercialisation de produits technologiques éco-conçus

Parce que le meilleur moyen de réduire le stock de mobiles usagés est encore de prolonger leur durée d’utilisation, Orange souhaite compléter ses initiatives en faveur de la préservation de l’environnement en proposant des produits durables. Des discussions ont été entamées avec Fairphone, entreprise néerlandaise qui conçoit un smartphone réparable, pour commercialiser en avant-première le Fairphone 2 en France. La durée de vie de ce mobile modulaire est prolongeable et les clients peuvent changer facilement certaines pièces (écran, haut-parleur,…) eux-mêmes.

Distribué par APO pour Orange.


 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Formation des OSC: Formulation et de suivi-évaluation des projets au centre des débats

Construction de la route Coyah - Farmoreah- Frontière de la Sierra-Leone: Avis de passation de marché

La préfecture de Kindia est en deuil : Le général a tiré sa révérence .

Démarrage du projet Souapiti : la population de la sous- préfecture de Bangouya informée et sensibilisée

Gaoual : commandant Manchon Camara, officier militaire, limogé de ses fonctions de sous-préfet de Koumbia

Guéckedou : Des jeunes affichent leur préoccupation pour le développement de la préfecture

Atelier de concertation : la gouvernance locale au centre des débats

Faits divers à Kérouané: pour avoir subtilisé un bonbon, une mère brûle la paume de son enfant

Kérouané : Manifestation contre la dégradation très poussée des routes d'accès à la préfecture

Contrôle citoyen : le PASOC poursuit son offensif à Siguiri

Bannière