Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA

«Les dysfonctionnements constatés ont été corrigés par Way-Mark, à la satisfaction des experts de l’OIF.»

26/8/2012

  Le 23 août 2012, M. Alhassane Condé, ministre guinéen de l’Administration du Territoire, a abordé avec votre quotidien des questions liées aux législatives, à l’usine de Friguia, aux événements de Zogota et de Siguiri, sans oublier l’ADP et le Collectif. Nous vous proposons cette interview en exclusivité.

L’ExpressGuinée: Récemment les experts, de l’Organisation Internationale de la Francophonie, ont rendu public leur rapport. Ils ont énuméré certains dysfonctionnements de l’Opérateur Way Mark, et se sont dits disposés à les corriger avant toute l’opération de révision de listes électorales. Quels commentaires faites-vous sur ce rapport ?

Alhassane Condé: Les dysfonctionnements constatés étaient mineurs, néanmoins, ils ont été corrigés par Way-Mark-Sabari, à la satisfaction des experts de l’OIF.

L’opposition regroupée au sein de l’ADP et du collectif, fait de ces dysfonctionnements un argument pour remettre en cause ce rapport. Quelle est la suite de la mission de l’OIF ?


L’OIF est revenu le 12 Août 2012 pour constater les corrections desdits dysfonctionnements par Way-Mark-Sabari. Le jour de la présentation du rapport, tous les acteurs présents ont approuvé, il s’agit des acteurs intéressés par le processus électoral, notamment, les partis politiques de l’opposition, de la mouvance, la société civile, les partenaires financiers et le Gouvernement.

L’opposition rejette l’opérateur Way-Mark. Peut-on avoir plus d’informations sur cet opérateur et les conditions de son recrutement en Guinée ?

L’opérateur Way-Mark est Sud-Africain, sa compétence ne fait aucun doute, il est présentement au Mali et au Burkina Faso, où il remplace SAGEM jugé incompétent par ces deux pays. Way-Mark a été choisi par la République Sud-africaine pour aider la République de Guinée à la révision du fichier électoral et la production des cartes nationales d’identité biométrique. Il faut savoir que la République Sud Africaine a fait don de 2050 kits de collecte à la République de Guinée. Ces kits sont de la dernière génération en la matière. C’est ce qui explique le choix de Way-Mark pour aider la CENI à procéder à la révision du fichier électoral et la confection des cartes d’identité biométriques gratuites.

Des leaders de l’opposition ont aussi exigé le lancement d’un nouvel appel d’offres en vue de recruter un autre opérateur. Que répondez-vous à cette exigence ?

Le document d’un nouvel appel d’offres en vue de recruter un autre opérateur est sans objet. C’est un argument dilatoire pour retarder les échéances électorales.

Monsieur le Ministre, la société technique locale, Sabary Technologie, retenue en vue de la révision de liste électorale se trouve également dans le collimateur de certains leaders politiques, qui jugent l’adjudication du marché passé dans conditions douteuses pour un montant de : 12.415.672.500 GNF. En tant que Chef du département chargé d’apporter un appui technique à la CENI, pourriez-vous éclairer la lanterne de nos lecteurs sur les conditions de recrutement de Sabary technologie ?


La société technique locale Sabari a été recrutée par appel d’offres par la CENI. Les conditions de cet appel d’offres sont disponibles à la CENI.

Il y a aussi une autre pomme de discorde entre le pouvoir et l’opposition sur la CENI, notamment, le remplacement du Président de cet organe, en plus de la question de parité. Quel est votre point de vue sur ces questions ?

Le remplacement du Président de la CENI est du ressort des commissaires de la CENI, selon les textes législatifs et règlementaires, le président est élu au suffrage des commissaires à bulletin secret. Selon les informations dignes de foi, le Président actuel de la CENI a été élu à 17 oui contre 7.

Monsieur le Ministre dans une de vos interventions, vous disiez que le moment est venu pour aller aux élections législatives. Quelles sont vos motivations?

Effectivement il est temps d’aller aux élections législatives, car le pays a besoin d’une assemblée nationale crédible, qui soit l’émanation du peuple de Guinée. En outre les élections législatives constituent une des conditionnalités des partenaires financiers. Pour la parité, il n’y a aucun problème, c’est à l’opposition de retirer sa confiance à ses représentants commissaires de la CENI et à les remplacer par d’autres (au nombre de dix), il n’y a aucun obstacle à cela.

Il y a eu des évènements malheureux à Zogota dans N’Zérékoré. Peut-on avoir plus d’informations sur les circonstances, le nombre de morts, est-ce que les victimes ont été identifiées ?

En effet, ce sont d’évènements malheureux, des jeunes des villages riverains de la mine de VALE manipulé par des extrémistes de tout bord ont attaqué les installations minières de la société VALE à Zogota. L’ampleur des dégâts, la précision et le choix des cibles dénotent du professionnalisme des assaillants, leur volonté de détruire et empêcher toute exploitation des mines, les cinq sites de la compagnie ont étés simultanément attaqués et détruits, les dégâts sont estimés à plus de cent millions de dollars. En ce qui concerne les victimes, il faudrait savoir que les forces de sécurité et de défense ont été attaquées par des hommes blottis près du pont reliant Zogota et N’Zérékoré, après le passage des forces de sécurité, les assaillants ont saboté le pont empêchant celles-ci de se replier, au même moment des coups de feu provenant des assaillants cachés dans la forêt tout autour du pont, ces coups de feu ont fait 9 blessés dont 2 graves parmi les forces de sécurité, néanmoins seule la fin des enquêtes nous édifiera sur les circonstances exactes et le nombre des victimes.

En tant que Ministre de l’Intérieur, vous vous êtes également rendu à Fria suite aux tensions sociales que connaît cette cité industrielle. Quel est votre constat et quelles dispositions envisagez-vous ?

Fria est une ville trop liée à l’usine d’aluminium depuis les années 1960, le gouvernement souhaite travailler dans l’autonomisation de la ville par rapport à l’usine. La tension sociale a baissé. Le gouvernement a investi pour assurer la reprise des fournitures d’eau et d’électricité qui ne tardera plus.

Le Mardi, 07 Juillet dernier, la préfecture de Siguiri a été aussi secouée par des émeutes. On parle de la mise à sac de la résidence de la préfecture. Avez-vous une idée des dégâts matériels et des victimes et quelles dispositions envisagez-vous ?

Après une enquête, le gouvernement a décidé de limoger le Préfet de Siguiri, des enquêtes plus approfondies permettront de mieux apprécier. Quant à la seule victime, c’est une balle perdue qui en est la cause.

Dernière question Monsieur le Ministre, quand est-ce que les Guinéens peuvent-ils espérer aller aux élections législatives, crédibles, transparentes et exclusives, pour enfin achever cette transition qui continue à alimenter les débats ?

Les Guinéens peuvent et doivent espérer aller aux élections législatives, crédibles, transparentes, le peuple souhaite en finir avec cette transition qui n’a que trop duré.

Votre dernier mot

Après 18 mois, la gestion de bonne gouvernance économique, politique et sociale, le gouvernement du Professeur Alpha CONDE commence a porté fruit, depuis l’indépendance de la Guinée, c’est le premier Gouvernement qui a réussi à atteindre le point d’achèvement de l’initiative PPTE, c’est la preuve de la rigueur et de la bonne gouvernance menée par le gouvernement, malgré les conditions très difficiles, la Guinée s’achemine vers les progrès irréversibles dans les secteurs clés de l’économie nationale (eau, électricité, infrastructures, production agricole etc…). Nous sommes Guinéens que le bonheur et la prospérité soient au rendez-vous d’ici la fin du premier quinquennat du Professeur Alpha CONDE.

Interview réalisée par SACKO Mamadou

 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Ouré-Kaba: Communiqué du Gouvernement Guinéen suite à l'accident qui a fait 24 morts...

Guinée : le Gouvernement annonce des mesures en faveur de la réduction des accidents de route

Labé : des enseignants condamnés par la justice pour rassemblement délictueux

Boké : " la base réelle du développement reste l’agriculture.", Alpha Condé

Mandiana à feu et à sang : des jeunes en colère dénoncent les « fausses promesses » du Professeur Alpha Condé

Dubréka : quand l’Etat fout le camp

Mamou: Le Président Condé inaugure la MUFFA et la MC2

Journées de l’élevage à Labé: Les ambitions du Président Alpha Condé pour le secteur

Labé: Un accueil chaleureux réservé au Président Alpha Condé

Dubréka : des femmes dans la rue pour réclamer l’eau et l’électricité

Bannière