Bannière

HISTOIRE de la République de Guinée

Aller ou mourir au front, patriotisme, et pititi-patata n’y pourront rien

25/5/2014

 

«…vouloir exproprier un bien familial, obtenu dans les conditions régulières depuis le premier régime, protégé par feu général Lansana Conté pour notre famille (tous les documents en font foi) de façon abusive et illégale, serait inacceptable… »? Ces mots sont de Sékouba Konaté, ancien numéro deux du CNDD, puis président de la transition en Guinée. Il s’insurge depuis la publication de son nom par l’Agent judiciaire de l’Etat dans l’enquête sur la recherche du patrimoine immobilier de l’Etat. Concrètement, le nom de Sékouba Konaté apparaît au niveau des biens issus du contentieux franco-guinéen rentrant dans le cadre du patrimoine immobilier de l’Etat. Parmi ces biens, il y a des immeubles dits cédés notamment à Conakry, pour être précis, à Boulbinet pour le cas du Général Konaté.



Sékouba Konaté sait déjà pourquoi il s’emporte. Et, il laisse planer déjà le doute ! Si comme il le dit, leur ‘’bien familial’’ a été obtenu dans les conditions régulières, pourquoi feu Général Lansana Conté - dont le nom n’apparaît nullement dans cette liste d’ailleurs - s’était mis à le protéger durant des années ?



Le Général parle d’expropriation d’un ‘’bien familial’’. On n’en est pas là puisque tout se passe, dans cette affaire, de façon légale. Le but pour l’Etat est de savoir comment et dans quelles conditions ces biens furent cédés. Et personne n’échappera à çà. Aller ou mourir au front pour la patrie, le patriotisme, l’amour, le sauvetage de la Guinée au bord de l’implosion, la participation à la consolidation de la démocratie et piti patata n’y pourront rien. Les menaces également.



Si le patriotisme c’est de permettre directement ou indirectement aux imbéciles de s’enrichir sur le dos de l’Etat, s’accaparer des biens de l’Etat, aller s’acheter des immeubles ailleurs, on doit revoir en Guinée cette définition.



A Sylla


 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Kindia : fin d’un atelier régional sur le leadership et le plaidoyer participatif

Guinée : Douze personnes condamnées à une forte amende pour le saccage de la résidence d’un préfet

Formation des OSC: Formulation et de suivi-évaluation des projets au centre des débats

Construction de la route Coyah - Farmoreah- Frontière de la Sierra-Leone: Avis de passation de marché

La préfecture de Kindia est en deuil : Le général a tiré sa révérence .

Démarrage du projet Souapiti : la population de la sous- préfecture de Bangouya informée et sensibilisée

Gaoual : commandant Manchon Camara, officier militaire, limogé de ses fonctions de sous-préfet de Koumbia

Guéckedou : Des jeunes affichent leur préoccupation pour le développement de la préfecture

Atelier de concertation : la gouvernance locale au centre des débats

Faits divers à Kérouané: pour avoir subtilisé un bonbon, une mère brûle la paume de son enfant

Bannière