Bannière

Communiqués

Kofi Annan crée la Commission sur l’impact du trafic de stupéfiants en Afrique de l’Ouest

31/1/2013

 

L’ancien président du Nigéria, Olusegun Obasanjo, présidera une commission de haut niveau qui traitera de cette menace pour la stabilité régionale.

 L’ancien Secrétaire général des Nations unies Kofi Annan dévoile aujourd’hui une nouvelle initiative d’envergure qui contribuera à lutter contre la menace croissante posée par le trafic de drogues en Afrique de l’Ouest.

La Commission ouest-africaine pour la gouvernance, la sécurité et le développement dans le contexte de la lutte contre le trafic de stupéfiants est inaugurée aujourd’hui au Centre Kofi Annan de Maintien de la Paix à Accra, au Ghana.

La Commission est une réponse à la flambée dramatique du trafic de stupéfiants en Afrique de l’Ouest au cours de la dernière décennie. Selon le Bureau des Nations unies contre la drogue et le crime (UNODC), le trafic illégal de stupéfiants est lié à des activités criminelles et terroristes dans la région et alimente la croissance de la consommation locale de drogues illégales.

La Commission est créée par la Fondation Kofi Annan, en consultation avec des partenaires internationaux et régionaux, des gouvernements nationaux et des organisations de la société civile. Elle comprend un groupe de personnalités éminentes d’Afrique de l’Ouest, dont deux anciens chefs d’Etat. Olusegun Obasanjo, ancien Président du Nigéria, en assumera la présidence.

La Commission vise à :

· Formuler des recommandations fondées sur des données probantes à l’endroit des dirigeants politiques et des leaders de la société civile en vue de renforcer la lutte contre le trafic de stupéfiants;

· Sensibiliser l’opinion publique et mobiliser les politiques sur cette question;

· Promouvoir les capacités locales et régionales de gestion de ce trafic et ses conséquences.

Kofi Annan dit: « La flambée du trafic de drogues en Afrique de l’Ouest au cours de la dernière décennie présente un risque sérieux et croissant pour la stabilité et le développement de la région. Si rien n’est fait, le trafic illégal pourrait compromettre les progrès encourageants que les pays d’Afrique de l’Ouest ont réalisés en matière de renforcement de la démocratie et de développement humain et économique. »

Olusegun Obasanjo, ancient président du Nigéria, dit : «Le trafic de stupéfiants a déjà dévasté d’autres régions du monde. Nous devons tous travailler ensemble pour éviter ce sort à l’Afrique de l’Ouest. La Commission a hâte d’entreprendre ce travail urgent et important. »

La Commission publiera le résultat de ses travaux à la fin de l’année.

* * * * *
Pour plus d’information, veuillez contacter :

Sebastian Brack
+41 22 919 7553
brack@kofiannanfoundation.org

Alan Doss
+41 79680 9553; +41 76549 4088
doss@kofiannanfoundation.org


La Commission sur l’impact du trafic de stupéfiants en Afrique de l’Ouest est composée de :

- Olusegun Obasanjo, ancien Président du Nigeria
- Pedro Pires, ancien Président de Cap-Vert
- Dr. Idrissa Ba, Professeur, Hôpital psychiatrique de Thiaroye
- Justice Bankole-Thompson, Tribunal spécial pour la Sierra Leone
- Alpha Abdoulaye Diallo, National Coordinator, Réseau Afrique Jeunesse
- Mary Chinery Hesse, Membre, Panel des sages de l'Union Africaine
- Gilbert Houngbo, ancien Premier Ministre du Togo
- Christine Kafondo, Co-fondatrice, Association Espoir pour Demain
- Adeolu Ogunrombi, Coordinateur De Projet, projet YouthRISE sur la réforme de politique de drogues au Nigeria et en Afrique de l’Ouest
- Mahmou Ould Mohamedou, Professeur invité, l'Institut de Hautes Études Internationales et du Développement et Directeur du Programme sur le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord au Centre de Politique de Sécurité de Genève
- Oumou Sangaré, chanteuse malienne et lauréat d'un Grammy awards, ambassadrice de la musique malienne

Suivez la Commission sur Facebook: http://www.facebook.com/pages/West-Africa-Commission-on-Drugs/134447500051521

 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Formation des OSC: Formulation et de suivi-évaluation des projets au centre des débats

Construction de la route Coyah - Farmoreah- Frontière de la Sierra-Leone: Avis de passation de marché

La préfecture de Kindia est en deuil : Le général a tiré sa révérence .

Démarrage du projet Souapiti : la population de la sous- préfecture de Bangouya informée et sensibilisée

Gaoual : commandant Manchon Camara, officier militaire, limogé de ses fonctions de sous-préfet de Koumbia

Guéckedou : Des jeunes affichent leur préoccupation pour le développement de la préfecture

Atelier de concertation : la gouvernance locale au centre des débats

Faits divers à Kérouané: pour avoir subtilisé un bonbon, une mère brûle la paume de son enfant

Kérouané : Manifestation contre la dégradation très poussée des routes d'accès à la préfecture

Contrôle citoyen : le PASOC poursuit son offensif à Siguiri

Bannière