Bannière

Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel

Obtenir un doctorat ou une bourse pour un master

17/6/2014

 

La Belgique aide les pays du sud à améliorer leur expertise médicale et scientifique. L'Institut de médecine tropicale (IMT) à Anvers soutient depuis 15 ans un programme de développement des capacités dans les pays en développement. Baptisé "Switching the Poles", il a déjà permis à 101 chercheurs et à plus de 1.000 étudiants originaires du sud d'obtenir un doctorat ou une bourse pour un master. Un documentaire, présenté officiellement mardi, montre comment les partenariats mis en place aident les pays d'Afrique, d'Asie et d'Amérique latine à construire leurs propres instituts essentiels à la santé publique. "Nous voulons passer de la coopération au développement à la coopération tout court", résume le professeur Bruno Gryseels, directeur de l'IMT.



Issu d'un accord-cadre entre l'IMT et la direction générale de la coopération belge au développement, le programme "Switching the Poles" octroie depuis 1998 des bourses à des chercheurs et étudiants qui souhaitent décrocher un diplôme en Belgique, et les encourage ensuite à exercer leur métier dans leur pays d'origine. "Le problème n'est pas tant celui de la connaissance que du manque d'institutions dans les pays du sud. C'est bien de former quelqu'un, mais quel intérêt si aucune institution ne peut l'accueillir à son retour chez lui?", souligne Bruno Gryseels.



"Switching the Poles" a par exemple aidé le docteur Halidou Tinto à créer un centre de recherches au Burkina Faso après son passage à l'Institut anversois. "Lors de l'obtention de mon PhD en 2006, j'ai reçu d'intéressantes propositions pour travailler aux Etats-Unis. Mais grâce à l'IMT, j'ai pu retourner dans mon pays et contribuer directement à l'amélioration des conditions de vie sur place", témoigne-t-il. L'Unité de recherche clinique de Nanoro qu'il a fondée mène actuellement les essais cliniques les plus avancés du monde en vue d'un vaccin antipaludique.



L'histoire de Halidou Tinto et celle d'autres chercheurs soutenus par l'IMT au Bénin, au Cambodge, en Inde et au Pérou fait l'objet d'un documentaire, accessible en ligne à l'adresse http://switchingthepoles.itg.be. Pour 2014-2016, le programme "Switching the Poles" repose sur un budget de 42.250.000 euros et concerne 24 partenariats dans 18 pays.



Belga


 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Kindia : fin d’un atelier régional sur le leadership et le plaidoyer participatif

Guinée : Douze personnes condamnées à une forte amende pour le saccage de la résidence d’un préfet

Formation des OSC: Formulation et de suivi-évaluation des projets au centre des débats

Construction de la route Coyah - Farmoreah- Frontière de la Sierra-Leone: Avis de passation de marché

La préfecture de Kindia est en deuil : Le général a tiré sa révérence .

Démarrage du projet Souapiti : la population de la sous- préfecture de Bangouya informée et sensibilisée

Gaoual : commandant Manchon Camara, officier militaire, limogé de ses fonctions de sous-préfet de Koumbia

Guéckedou : Des jeunes affichent leur préoccupation pour le développement de la préfecture

Atelier de concertation : la gouvernance locale au centre des débats

Faits divers à Kérouané: pour avoir subtilisé un bonbon, une mère brûle la paume de son enfant

Bannière