Bannière
Le Président Alpha Condé: « Mon défi, transformer cette épidémie d’Ebola en atout de développement sanitaire » (vidéo)

En raison de l’épidémie à virus Ebola qui frappe durement notre pays depuis janvier 2014, le chef de l’Etat, Pr Alpha Condé éprouve un pressant besoin de communication tendant à combler le vide laissé par son gouvernement. C’est dans cette logique que de retour de New York où il a pris une part active à l’Assemblée Générale des Nations Unies, le Président de la République de Guinée et Président en exercice de l’Union Mano River a animé une conférence de presse le vendredi 3 octobre 2014 au palais Sékhouturéyah. Au cours de laquelle rencontre il s’est évertué à faire un compte rendu plus ou mois exhaustif de son séjour étatsunien sanctionné par l’adoption, à l’unanimité des quinze membres, avec le soutien de 150 Etats, d’une résolution au niveau du conseil de sécurité des nations Unis. Laquelle résolution stipule qu’Ebola est : « une menace contre la paix et la sécurité mondiale » ratifiée plus tard par d’autres pays membres de l’ONU. Le dossier du massacre de Womey et d’autres sujets d’intérêt national ont également été abordés par le Chef de l’Etat très décontracté.
A l’occasion du sommet consacré à Ebola par les Nations-Unies, en porte-parole des pays de la Mano River Union, le Président Alpha condé a défendu les points suivant : outre les apports financiers et logistiques, une intervention diligente et massive d’un personnel médical qualifié pour stopper la propagation de l’épidémie à virus Ebola en Guinée, en Sierra Leone et au Liberia. « Plus tôt, on intervient sur le terrain, plus on a la chance d’éradiquer la maladie. Six mois, c’est trop, nous estimons qu’il faut arrêter l’épidémie avant fin décembre » a soutenu Alpha Condé.
Dans la même lancée, le Président Alpha Condé s’est engagé à faire de cette épidémie un atout dans le cadre du renforcement de nos capacités hospitalières. De telle sorte que nous soyons capables désormais de faire face à n’importe quelle épidémie dans notre pays et que notre système éducatif entre autres soit parmi les plus performants d’Afrique. « Le défi auquel nous devons faire face à présent est de transformer cette épidémie d’Ebola en atout de développement sanitaire et économique de notre pays» s’engage le Président Alpha Condé. Et d’ajouter : « Ebola est aujourd’hui une grande malchance pour nous. Mais, si nous nous mobilisons, nous sommes capables de la transformer en bonheur » indique le chef de l’Etat. Pour ce faire, il a émis le souhait que les dons dans le cadre de ce combat soient au prorata des besoins exprimés par la Guinée. « J’apprends que l’Afrique du Sud a fait des dons de véhicules, l’Arabie Saoudite à débarqué un cargo des matériels médicaux et de médicaments et bien d’autres pays qui ont apporté de l’argent…mais, il ne faut pas qu’au moment où nous avons besoin des ambulances, on nous apporte des véhicules. Nous voulons être au centre de cette lutte ».
Le chef de l’Etat s’interrogera en particulier sur l’origine même de cette épidémie. « D’où vient cette épidémie Ebola ? Qui est le patient zéro ? » s’inquiète –t-il. « Pour qu’on se rende qu’Ebola commençait à faire des victimes chez nous, il a fallu qu’un médecin qui s’occupait d’un de ses neveux en meurt. Ensuite qu’un autre médecin qui a pris ce dernier en charge succombe à son tour. Les résultats des prélèvements faits sur ces patients ont été confirmés à Dakar et à Lyon, des centres spécialisés qui ont attesté qu’ils souffraient effectivement d’Ebola. Il reste à présent à retrouver le patient zéro» explique Pr Alpha Condé.
« Ebola a eu beaucoup de conséquences sur notre économie » a-t-il regretté. La préoccupation du gouvernement, de l’avis du président Alpha Condé, se situe au niveau du combat allant dans le sens du renflouement de nos caisses pour combler le gap engendré par l’épidémie : « afin que tous les projets que nous envisagions soient réalisés effectivement » affirme Pr Alpha Condé.
Dans le domaine de la communication, le Président Alpha Condé a estimé qu’il fallait apporter un certain changement pour casser la psychose irrationnelle qui s’est emparée du monde. « La communication a été mauvaise. Il fallait dire au départ qu’on ne meurt pas nécessairement d’Ebola. Pris en charge le plus tôt, on a 70% de chance de guérir. Ce qui n’a pas été le cas » a martelé le Professeur Alpha Condé qui qualifie la communication de son gouvernement de nul. « Il faut, réitère-t-il, isoler l’Ebola et non les pays frappés par cette épidémie » avant de se réjouir du fait que certains pays de la sous-région ayant fermé leurs frontières semblent comprendre de plus en plus qu’il s’agit là que de mesures contreproductives. Il a par contre loué les efforts déployés par le Mali, le Maroc, la France qui ont gardé le contact avec notre pays tout restant solidaires au vaillant peuple de Guinée dans ces moments difficiles. Un peuple qui s’est montrée, aux dires du président Alpha Condé, toujours dignes face aux épreuves de l’histoire. « Au lendemain de l’accession à l’indépendance de notre pays, les Guinéens sont restés unis et fort face à la menace d’isolement qui les guettait. Malgré tous les astuces nous avons tenu» rappelle-t-il.
Par rapport au rocambolesque dossier de Womey, le chef de l’Etat se montre d’avantage menaçant : « désormais chaque fois que quelqu’un tiendra des discours tendant à pposer les ethnies les unes aux autres, il répondra devant la justice. Qu’il soit ministre ou député, en cas de flagrant délit, votre statut ne vous protègera pas » a averti le Chef de l’Etat. Il a par ailleurs rassuré que les auteurs de la tragédie de Womey, au cours de laquelle huit compatriotes guinéens dont trois hommes de media en mission de sensibilisation sur Ebola ont été tués par des villageois, ne restera pas impunie. Dans la même lancée, le Président Alpha Condé a estimé qu’il est incompréhensible qu’une simple campagne de sensibilisation tourne au drame.
Sur la question relative aux différends mettant aux prises l’Etat guinéen et la société Hamana, le président de la République, est catégorique : « on ne payera aucun sou à la société Hamana. Le ministre du commerce d’alors a dit qu’il n’a pas signé de contrat. Abondant dans le même sens, l’agent judiciaire de l’Etat a trouvé que le service n’a pas été rendu».
Quelle communication gouvernementale ? Sur la question le Chef de l’Etat n’a pas ménagé son gouvernement. « Le gouvernement ne communique pas. Sa communication est zéro » martèle-t-il. Il invitera enfin les hommes de media à aller toujours à la source dans la collecte, le traitement avant la diffusion des informations. Pour ailleurs, le Président Alpha Condé, s’est engagé à rencontrer deux fois par mois les journalistes pour débattre de toutes les questions d’intérêt national. « Pour que sujets importants portant sur les différents secteurs de la vie nationale, dit-il, tour à tour, soit débattues et que davantage le peuple soit édifié sur le retard de la Guinée, du moins sur la gestion antérieure du pays » a-t-il conclu.
In fax de guinée

Hadja Rabiatou Sérah Diallo, Présidente du CNT sur Africa24

Cérémonie de signature du 10èm FED entre l'UE et la Guinée
Le vendredi 21 décembre 2012, au siège de la commission européenne, à Bruxelles, la cérémonie de signature du document de stratégie pays et programme indicatif national entre la République de Guinée et l'Union européenne pour la mise en œuvre des 10e FED Plenitories - pour l'UE, Marcus Cornaro, directeur général adjoint de la DG «Développement et de la Coopération - EuropeAid "de la CE - pour la Guinée - Kerfalla Yansané, ministre guinéen de l'Economie et des Finances - François Loucény FALL, Mi

Guinée-UE: Cérémonie de signature d'une convention d'un montant de près 140 millions d'euros

Le lundi 27 janvier 2014, au siège de la Commission Européenne, située Rue de la Loi, N°200 B, 1049 à Bruxelles, MM Andris Piebalgs, Commissaire européen pour le Développement, et Kerfalla YANSANE, ex Ministre guinéen en charge de l’Economie et Ordonnateur national de FED (fonds européen de développement) et actuel minstre d'Etat en ch

Les routes de l’impossible : Guinée, le territoire des oubliés, reportage interpellant de France5

Note de www.lexpressguinee.com: Réalisé par Philippe Lafaix, « Les routes de l’impossible », est une série de reportages réalisés à l’intérieur de la Guinée par une équipe de journalistes de France5. Loin des préoccupations des hommes politiques qui se la co

« Les gens de la Basse Guinée voteront pour nous et en cas de guerre, ils nous aideront », Cellou Dalein

Devant ses partisans à Chicago (USA), en début de semaine, Cellou Dalein Diallo a tenu un discours au ton inhabituel. Pour certainement rassurer ses militants qui pensent qu’il est timoré et ne peut combattre en conséquence Alpha Condé.

Le Président Alpha Condé: « Mon défi, transformer cette épidémie d’Ebola en atout de développement sanitaire » (vidéo)

En raison de l’épidémie à virus Ebola qui frappe durement notre pays depuis janvier 2014, le chef de l’Etat, Pr Alpha Condé éprouve un pressant besoin de communication tendant à combler le vide laissé par son gouvernement. C’est dans cette logique que de retour de New York où

Politique: Cellou Dalein a voulu se suicider parce que la Guinée est un "pays de sauvages" (vidéo)

Après Chicago, maintenant Brescia. Depuis sa défaite dans les urnes en 2010, Cellou Dalein Diallo ne décolère pas. Il s'emporte. Il s'est laissé aller encore la semaine dernière à Brescia, en Italie, au cours d'un meeting, en compagnie de son vice-président Bah Oury, à quelques confidences qui risquent de coûte

Tentative d’assassinat de Lansana Conté en 2004 : Qui était derrière ? (VIDEO à partir de la 52è mn)

Et voilà que la Vérité apparaît. Nue, crue et pure. Tout comme France 2, il y a quelques années rétablissait la stricte vérité historique sur la Francafrique et les attentats contre Sékou Touré, Canal + officialise les accusations portées en 2004 contre ceux qui avaient été emprisonnés pou

Afrique Presse : L’étrange alliance Cellou-Dadis au cœur du débat dominical de TV5 du 27 juin 2015 (Vidéo)

Bénin, le banquier franco-béninois, Lionel Zinsou nouveau Premier ministre, Guinée-Conakry, étrange alliance politique entre Dadis Camara et Cello Dalein Diallo, USA, massacre raciste dans une église de Charleston, sont entre autres les sujets débattus, ce samedi 27 juin 2015, sur la plateau de TV5 dans l&rs

Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!

Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouverement La défense nationale reste à la présidence. Une nouveauté, la création d'un ministère de la réconciliation nationale, tant attendue. La coopération qu'occupait Dr Koutoubou Sanoh et se qui se télescopait avec les Affaires Etrangères disparaît.

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Formation des OSC: Formulation et de suivi-évaluation des projets au centre des débats

Construction de la route Coyah - Farmoreah- Frontière de la Sierra-Leone: Avis de passation de marché

La préfecture de Kindia est en deuil : Le général a tiré sa révérence .

Démarrage du projet Souapiti : la population de la sous- préfecture de Bangouya informée et sensibilisée

Gaoual : commandant Manchon Camara, officier militaire, limogé de ses fonctions de sous-préfet de Koumbia

Guéckedou : Des jeunes affichent leur préoccupation pour le développement de la préfecture

Atelier de concertation : la gouvernance locale au centre des débats

Faits divers à Kérouané: pour avoir subtilisé un bonbon, une mère brûle la paume de son enfant

Kérouané : Manifestation contre la dégradation très poussée des routes d'accès à la préfecture

Contrôle citoyen : le PASOC poursuit son offensif à Siguiri

Bannière