Banniere Guicopres janvier 2019

ACTUALITES

FGF : Ibrahima Blasco Barry Conseiller Spécial du Président où le retour à la maison ( Abdoulaye Condé)

29/1/2024

 
"Entre l'arbre et l'écorce, il ne faut pas mettre le doigt". Ce conseil que nous prodigue le proverbe s'applique parfaitement à la relation entre le nouveau Conseiller spécial du Président de la Fédération et le Football. Explicitement, entre Ibrahima Blasco Barry et le Football, il faut éviter de s'immiscer. Comme témoignent ces quelques images choisies parmi de milliers d'autres illustratives de ses activités à travers le monde, de Conakry à Sao Paulo, d'Alger à Cap Town, de Pékin à Melbourne, du Caire à Londres, de Paris à Addis-Abeba, Ibrahima Blasco Barry est un album dont le Football Guinéen a encore besoin

En effet, après un "exil" de 6 ans comme un politicien persécuté, Ibrahima Blasco Barry marque son retour officiel au Palais de Teminètaye.
Par une décision signée vendredi 26 janvier et publiée le même jour, le Président de la Fédération Guinéenne de Football, Bouba Dinah Sampil a procédé à la nomination d’Ibrahima Blasco Barry au poste éminemment stratégique de Conseiller spécial du Président.
À ce titre, il mettra à profit sa grande expertise avérée en la matière, sa facilité de contact dans un monde qu'il connaît parfaitement pour monter et soumettre des projets et programmes de développement du Football Guinéen et de ses structures susceptibles d'obtenir l'aval du Conseil de la FIFA dans le cadre de son programme Forward comme ce fut le cas dans un passé relativement récent avec la réalisation de certaines infrastructures sportives. C'est cette mission essentielle que le nouveau Président de la Fédération Guinéenne de Football, Bouba Dinah Sampil semble clairement confier à Ibrahima Blasco Barry à travers l'acte de nomination de ce dernier.
Sans aucun doute que sur cet important registre de la mandature, l'apport du conseiller spécial, également admis sur la table décisionnelle des élus, pourrait être de qualité et de quantité au nouveau Comité exécutif de la Fédération Guinéenne de Football durant les 4 prochaines années. Son expérience, en ce sens, plaide largement en faveur de l'optimisme si le sérieux, la rigueur dans le respect des textes dictent le comportement et le fonctionnement et des membres statutaires et des membres du nouvel exécutif.
Mais, le majeur défi du conseiller spécial durant ce mandat reste sa capacité à se transcender, à promouvoir la réconciliation de la famille du football Guinéen déchirée en plusieurs morceaux par des crises malheureusement répétitives depuis près de 10 ans. Plus de 3 décennies de militantisme et de responsabilité dans ce monde du Football Guinéen avec des ouvertures bénéfiques à la CAF et à la FIFA où il a souvent siégé et joué des rôles, Ibrahima Blasco Barry est assurément un notable très averti utile à ce Comité Exécutif. Durant le mandat, il devait s'inspirer de ses propres épreuves pour prévenir et éviter des situations conflictuelles aux conséquences toujours désagréables et néfastes pour le Football, les footballeurs et le public Guinéens.
Ainsi, si son retour présente forcément ses allures de réhabilitation, il devrait se garder de tout esprit de triomphalisme et de revanche. Cette remise en selle doit être perçue comme la revalorisation d'un cadre dont le Football Guinéen a besoin pour relancer son développement et son progrès interrompus par des zizanies dans lesquelles l'ancien secrétaire général de la Fédération Guinéenne de Football a également des parts de responsabilité à assumer et que le nouveau Conseiller Spécial du Président a l'obligation de tenir compte pour ne pas que l'histoire se répète.
Lui qui a eu le privilège de pratiquer bon nombre de dirigeants du Football Guinéen est très bien indiqué pour jouer le rôle de croix de transmission entre les différents clans malheureusement constitués sur la base des querelles d'ordre personnel et non d'idées. Il devrait aider le Président de la Fédération Guinéenne de Football, Bouba Dinah Sampil à traduire dans les faits ce passage notable de son discours d'installation : « à partir de cet instant, il n’y a plus de G47 ni de Collectif des Clubs, il n’y a que le G65 ».
Pour sa part et à titre personnel, Ibrahima Blasco Barry a besoin du pardon et de la bénédiction de tous Fédération Guinéenne de Football :
Ibrahima Blasco Barry Conseiller Spécial du Président où le retour à la maison

"Entre l'arbre et l'écorce, il ne faut pas mettre le doigt". Ce conseil que nous prodigue le proverbe s'applique parfaitement à la relation entre le nouveau Conseiller spécial du Président de la Fédération et le Football. Explicitement, entre Ibrahima Blasco Barry et le Football, il faut éviter de s'immiscer. Comme témoignent ces quelques images choisies parmi de milliers d'autres illustratives de ses activités à travers le monde, de Conakry à Sao Paulo, d'Alger à Cap Town, de Pékin à Melbourne, du Caire à Londres, de Paris à Addis-Abeba, Ibrahima Blasco Barry est un album dont le Football Guinéen a encore besoin

En effet, après un "exil" de 6 ans comme un politicien persécuté, Ibrahima Blasco Barry marque son retour officiel au Palais de Teminètaye.
Par une décision signée vendredi 26 janvier et publiée le même jour, le Président de la Fédération Guinéenne de Football, Bouba Dinah Sampil a procédé à la nomination d’Ibrahima Blasco Barry au poste éminemment stratégique de Conseiller spécial du Président.
À ce titre, il mettra à profit sa grande expertise avérée en la matière, sa facilité de contact dans un monde qu'il connaît parfaitement pour monter et soumettre des projets et programmes de développement du Football Guinéen et de ses structures susceptibles d'obtenir l'aval du Conseil de la FIFA dans le cadre de son programme Forward comme ce fut le cas dans un passé relativement récent avec la réalisation de certaines infrastructures sportives. C'est cette mission essentielle que le nouveau Président de la Fédération Guinéenne de Football, Bouba Dinah Sampil semble clairement confier à Ibrahima Blasco Barry à travers l'acte de nomination de ce dernier.
Sans aucun doute que sur cet important registre de la mandature, l'apport du conseiller spécial, également admis sur la table décisionnelle des élus, pourrait être de qualité et de quantité au nouveau Comité exécutif de la Fédération Guinéenne de Football durant les 4 prochaines années. Son expérience, en ce sens, plaide largement en faveur de l'optimisme si le sérieux, la rigueur dans le respect des textes dictent le comportement et le fonctionnement et des membres statutaires et des membres du nouvel exécutif.
Mais, le majeur défi du conseiller spécial durant ce mandat reste sa capacité à se transcender, à promouvoir la réconciliation de la famille du football Guinéen déchirée en plusieurs morceaux par des crises malheureusement répétitives depuis près de 10 ans. Plus de 3 décennies de militantisme et de responsabilité dans ce monde du Football Guinéen avec des ouvertures bénéfiques à la CAF et à la FIFA où il a souvent siégé et joué des rôles, Ibrahima Blasco Barry est assurément un notable très averti utile à ce Comité Exécutif. Durant le mandat, il devait s'inspirer de ses propres épreuves pour prévenir et éviter des situations conflictuelles aux conséquences toujours désagréables et néfastes pour le Football, les footballeurs et le public Guinéens.
Ainsi, si son retour présente forcément ses allures de réhabilitation, il devrait se garder de tout esprit de triomphalisme et de revanche. Cette remise en selle doit être perçue comme la revalorisation d'un cadre dont le Football Guinéen a besoin pour relancer son développement et son progrès interrompus par des zizanies dans lesquelles l'ancien secrétaire général de la Fédération Guinéenne de Football a également des parts de responsabilité à assumer et que le nouveau Conseiller Spécial du Président a l'obligation de tenir compte pour ne pas que l'histoire se répète.
Lui qui a eu le privilège de pratiquer bon nombre de dirigeants du Football Guinéen est très bien indiqué pour jouer le rôle de croix de transmission entre les différents clans malheureusement constitués sur la base des querelles d'ordre personnel et non d'idées. Il devrait aider le Président de la Fédération Guinéenne de Football, Bouba Dinah Sampil à traduire dans les faits ce passage notable de son discours d'installation : « à partir de cet instant, il n’y a plus de G47 ni de Collectif des Clubs, il n’y a que le G65 ».
Pour sa part et à titre personnel, Ibrahima Blasco Barry a besoin du pardon et de la bénédiction de tous les Présidents qu'il a effectivement servis non sans erreurs, fautes sinon péchés inhérents à l'activité et à l'existence humaine.
Depuis la tombe, les mémoires des Présidents NFamara Camara, Aboubacar Bruno Bangoura, des Secrétaires Généraux Aboubacar Barathe Camara, Ali Altafini Bangoura, Fodé Capi Camara et d'autres dirigeants disparus veilleront et le guideront dans toutes les initiatives et actions qui ont vocation à servir l'intérêt du Football.
Il aura besoin de la bénédiction et de l'appui des anciens Présidents Salifou Camara Super V, Mamadou Antonio Souaré et Mohamed Lamine Nabe ( CONOR), celle des vice-présidents Djibril Diarra Becken, Ibrahima Sory Conté, Amadou Diaby, Mme Zalikatou Diallo et tous les collaborateurs des différents Comités Exécutifs des années d'exercice de ses fonctions de Secrétaire Général.
Aller vers les anciens candidats, Abdoul Karim Bangoura AKB, Mathurin Bangoura, Almamy Saidou Sylla, les dirigeants des clubs, les responsables des différentes Ligues est un impératif de réussite.
Pour revenir et conclure sur les relations avec les 2 anciens Présidents Salifou Camara Super V et Mamadou Antonio Souaré, il est important de noter que la perfection n'est pas humaine, les erreurs sont inévitables, mais je profite de cet heureux événement pour témoigner à nouveau et solennellement que sa disponibilité, son respect et même son amour pour ses anciens Patrons n'a souffert d'aucun indice de doute chez moi.
À l'un et l'autre, le Secrétaire Général qu'il était s'est investi sans réserve pour obtenir des résultats et même pour plaire.
Malgré les soubresauts avec l'un et les incompréhensions chez l'autre, Ibrahima Blasco Barry a toujours été le commis au service du rayonnement du Football Guinéen et de ses dirigeants.
Aujourd'hui, ce challenge devient encore plus lourd qu'hier.
Bonne chance cher ami.
Dans cette lourde mission, DIEU veille sur toi. Amen
Par Abdoulaye Condé

 

 
Dépêches
Express radio

Archives

REGIONS

Maison Centrale de Conakry: le ministre Charles Wright prend des mesures draconiennes

Guinée : La Fondation KPC pour l’Humanitaire signe un Protocole d’Accord avec la famille Ilaix Moriba

Secteur énergétique : le bilan du Professeur Alpha CONDE est élogieux (Par Sayon MARA)

Université de Kankan: des étudiants en colère, cassent tout sur leur passage

Kindia: Le Premier Ministre reçoit une mission du fonds saoudien de développement !

Kindia: le colonel Mamadi Doumbouya prend le poule des troupes

Kindia : La session extraordinaire du conseil interministériel consacrée à la sécurité routière en Guinée

11 morts dans l'accident impliquant le cortège du ministre de la Sécurité à Kolabounyi : le parquet général ouvre une enquête !

Kolabounyi: le cortège du ministre Bachir Diallo rentre en collusion avec un taxi, bilan 8 morts... (Images)

Accident sur le pont de Bady: les condoléances du Gouvernement de la Transition aux familles !

Bannière