Banniere Guicopres janvier 2019

ACTUALITES

Présidentielle du 18 octobre : Mamadou Cellou Dalein Diallo rejette la décision de la Cour constitutionnelle

 Environnement
7/11/2020

 



Depuis son domicile à nouveau bouclé par les forces de l’ordre (police et gendarmerie), l’opposant Mamadou Cellou Dalein Diallo rejette les résultats de la présidentielle du 18 octobre dernier tels que proclamés par la commission électorale et confirmés ce samedi 7 novembre 2020 par la cour constitutionnelle.

C’est à travers une déclaration faite quelques minutes après la proclamation des résultats de la présidentielle par la Cour Constitutionnelle donnant Alpha Condé candidat à un troisième mandat, vainqueur avec 59,50% des suffrages exprimés que Cellou Dalein Diallo président et candidat de l'UFDG s’est adressé à ses militants qu’il invite à se mobiliser pour « défendre sa victoire par tous les moyens légaux ».

Le candidat de l’UFDG soutenu par l'Alliance Nationale pour l'Alternance Démocratique estime qu'en déclarant Alpha Condé vainqueur, les membres de la haute juridiction du pays « ont préféré se mettre au service d’un homme et de ses ambitions plutôt que de respecter leur serment de défendre le droit et la vérité des urnes ».

«La Cour Constitutionnelle a confirmé les faux résultats proclamés par la CENI le 24 octobre 2020. L’UFDG et l’ANAD ainsi que 9 autres candidats à l’élection présidentielle sur les 12 en lice, avaient déjà rejeté catégoriquement ces résultats », a dit Cellou Dalein Diallo pour qui, « accepter cette décision revient à se rendre complices de l’assassinat de la démocratie et de l’État de droit dans notre pays ».

« Accepter cette décision revient à admettre que le pouvoir ne s’obtient dans notre pays que par la ruse et par la force et non dans les urnes. Accepter cette décision revient à renoncer à notre conviction qu’un processus transparent, juste et équitable est le meilleur moyen d’accéder au pouvoir. C’est pourquoi l’UFDG et l’ANAD, profondément attachées au respect des règles et des principes de la démocratie et de l’État de droit, rejettent catégoriquement les faux résultats de l’élection présidentielle du 18 octobre proclamés par la CENI et validés par la Cour constitutionnelle » a martelé le candidat malheureux.

Kovana SAOUROMOU



 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Koundara: Lancement de la campagne nationale de reboisement

Kankan : du nouveau dans le dossier de l’imam Nanfo Diaby

Décès d'une patiente dans la maternité de Kankan: le gouvernement sanctionne ( communiqué)

Kaglelen : Un présumé voleur battu à mort !

Un mort et plusieurs blessés à Kérouané: le FNDC condamne un "assassinat de trop" ( Déclaration)

Covid-19 en Guinée: une décision des autorités religieuses fait débat

Retour de Gnalén Condé à Dabola : la jeunesse maintient sa position

Dabola : Gnalén Condé triomphe des contestations

Guinée : Alpha Condé procède à une permutation de préfets

Recrudescence de la vindicte populaire à N'Zérekoré : le laxisme de la justice mise en cause

Bannière