Banniere Guicopres janvier 2019

CONAKRY

Fermeture des cimetières de Kaporo rails : le ministre Ibrahima Kourouma rassure les habitants concernés

20/4/2021

 


Dans une correspondance en date du 08 avril 2021, le ministère de la ville et de l’aménagement du territoire demande au secrétariat général aux affaires religieuses de prendre les mesures idoines pour la fermeture des cimetières de Kaporo rails situés dans le centre directionnel de Koloma. Dans les quartiers concernés, la décision est accueillie avec beaucoup d’inquiétudes.

Contacté ce lundi 19 avril 2021 par la radio Fim FM, le Docteur Ibrahima Kourouma, ministre de la ville et de l’aménagement du territoire, a dit qu’il ne s’agit pas de fermer définitivement lesdits cimetières. « Nous sommes en train de faire un travail, je précise qu’une fermeture définitive ne se fait pas de cette façon. Pour fermer un cimetière, il y a beaucoup de préalables et nous ne sommes pas à ce niveau. La seule chose qui nous anime aujourd’hui à demander ceci, c’est juste une période d’une ou deux semaines, le temps pour nous de permettre que les travaux qui se font à ce niveau ne puissent pas nuire aux paisibles populations. C’est une situation temporaire et momentanée, elle ne durera pas assez longtemps. C’est juste permettre que les travaux de terrassement qui se font à ce niveau soient terminés. Aucun cimetière ne sera rasé. C’est parce qu’à partir du mois de mai, il va y avoir des travaux à ce niveau (…). Il ne faut pas que les gens pensent comme si nous étions décidés à racler les deux cimetières qui se trouvent sur le site directionnel de Koloma. Nous faisons tout pour que les travaux prennent fin dans une ou deux semaines », a expliqué le ministre Dr Ibrahima Kourouma.
« Nous sommes un gouvernement responsable. Avant tout, nous sommes des humains. Nous allons tous mourir et nous serons tous enterrés dans un cimetière. Notre souci est de faire en sorte que les corps soient respectés par tous ceux qui sont impliqués dans cette situation d’enterrement », a-t-il répondu à ceux qui accusent le gouvernement du Pr Alpha Condé de vouloir profaner des tombes.

Il reste à savoir si le ministère respectera son engagement de rouvrir ces cimetières après les travaux indiqués.
KS

 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Koundara: Lancement de la campagne nationale de reboisement

Kankan : du nouveau dans le dossier de l’imam Nanfo Diaby

Décès d'une patiente dans la maternité de Kankan: le gouvernement sanctionne ( communiqué)

Kaglelen : Un présumé voleur battu à mort !

Un mort et plusieurs blessés à Kérouané: le FNDC condamne un "assassinat de trop" ( Déclaration)

Covid-19 en Guinée: une décision des autorités religieuses fait débat

Retour de Gnalén Condé à Dabola : la jeunesse maintient sa position

Dabola : Gnalén Condé triomphe des contestations

Guinée : Alpha Condé procède à une permutation de préfets

Recrudescence de la vindicte populaire à N'Zérekoré : le laxisme de la justice mise en cause

Bannière